La Cour du magistrat de Jérusalem a ordonné lundi à la police de libérer tous les détenus de mardi arrêté au Mont du Temple. La liste comprenait un détenu qui a été victime d’un taser malgré l’absence de résistance à son arrestation, comme l’a montré la vidéo, et qui avait été arrêté parce qu’il était soupçonné d’avoir déchiré ses vêtements sur le Mont du Temple à Tisha B’Av, comme signe de deuil .

Le procureur Menahem Stauber, de la société d’aide juridique d’Honenu, a déclaré que la vidéo comprenait « des images difficiles de la police utilisant un Taser contre des personnes innocentes ».

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La Cour du magistrat de Jérusalem a rejeté les demandes de la police pour prolonger la détention de quatre jeunes hommes de trois jours et a ordonné la libération de tous ceux qui ont été arrêtés mardi dans la vieille ville de Jérusalem et sur le mont du Temple.

Parmi les détenus à l’audience, il y avait un homme qui, lors de son arrestation, a été allongé sur le trottoir et ne mettait pas en danger le policier qui l’arrêté. Honenu envisage de déposer une plainte auprès des agents de la police et contre l’agent qui a utilisé le taser, en demandant qu’il soit poursuivi.

La juge Joya Skapa Shapira a rejeté la demande de la police et a ordonné la libération des détenus dans des conditions d’exclusion du mont du temple pour différentes périodes.

Lors de l’audience, le représentant de la police a affirmé que les détenus avaient été arrêtés parce qu’ils avaient violé l’ordre public lors de leur visite au mont du temple en déchirant leurs vêtements.

Dans une audience subséquente, la police a demandé d’ordonner l’enlèvement d’une jeune femme pendant 60 jours depuis la région du Mont du Temple. Elle avait été arrêtée mardi près d’une des portes du mont du Temple en soupçonnant de prier sur le site et de perturber la circulation des piétons. Le juge a rejeté la plupart de la demande de la police et a ordonné son retrait pour seulement deux semaines de la région du Mont du Temple.

Le procureur Stauber, qui a représenté les détenus avec l’avocat Moshe Polski d’Honenu, a déclaré dans une déclaration: «Encore une fois, la police emploie une violence sévère contre ceux qui ne voulaient que prier sur le Har HaBayit, (le nom littéral hébreu du Mont du Temple). Chez eux. Parce que, bien que cela puisse être appelé ‘Mountain of the Home, dans cette maison, les Juifs ne sont pas des locataires protégés mais des sans-abris. Et, comme d’habitude, nous assistons à des images violentes de la police en utilisant un taser contre des personnes innocentes, puis nous les arrêtons parce qu’ils se sont opposés à être électrocutés « .

« Heureusement, les tribunaux sont bien conscients de la tendance violente de la police », a déclaré Stauber, ajoutant que  » cette fois-ci, mes clients ont été libérés immédiatement par le tribunal ».

Il est des petits clics qui peuvent avoir un grand impact. Infos-Israel.News est un beau projet qui mériterait amplement qu’un vieil adage s’applique à lui : « les petits ruisseaux font les grandes rivières ». Soutenez nous !

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

Vous avez un blog ou un site, et voulez partager nos articles, rendez vous sur notre Page : Un texte d'introduction de l'article de votre choix de 600 mots avec le lien est à votre disponibilité et autorisé à la reproduction dans de telles conditions !

2 COMMENTS

  1. Quelle révocation? la grand majorité des policiers israéliens ne sont pas plus juifs que Mahmoud abass.
    Une carte d’identité israélienne e ou un nom n’est pas une preuve de judaïcité.
    C’est pas en mettant une Kipa sur un singe qu’on en fait de lui un juif.
    Baba Sale (ZAL) disait qu’en Israël 30% des répertoriés « juifs » sont seulement véritablement juifs.
    Alors imaginez (ou soyons sur plutôt) que le policier qui s’est comporté de la sorte n’est pas du tout juif.
    Cela vous donnera une réponse ou explication a votre indignation.

  2. une honte comment des policiers d’Israël se permettent de se comporter comme avec une telle honte ! Des révocations s’imposent, ces hommes sont inaptent à servir dans la police d’Israël !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.