Vol de coffres-forts au cœur de Tel-Aviv : les victimes qui ont placé de l’argent en liquide devront s’expliquer au fisc…

Un peu plus de 20 ans après le grand braquage de coffre-fort, au cours duquel des braqueurs ont creusé un tunnel et vidé plus de 400 coffres-forts du coffre-fort de Discount Bank pendant 48 heures et emporté 25 millions de dollars, les braqueurs Français cette fois ci, sont arrivés jeudi dernier au coffre-fort Rothinium sur la rie Ahad Ha’ am à Tel-Aviv mais ils se sont moins fatigués et ont travaillé beaucoup moins dur pour voler un butin dont la valeur n’est toujours pas claire. Il s’agit d’un vol soigneusement planifié, et ce ne serait pas une grande surprise s’il s’avère que les voleurs ont bénéficié de la coopération d’un complice parmi des clients ou des employés.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

La société qui jouit d’une réputation pour un système de sécurité unique et amélioré qui vient de Suisse, est la premiere du genre dans le pays, et elle veille à garder soigneusement l’argent et les biens des clients de l’entreprise. Mais cela n’a pas impressionné les braqueurs : à 18h00 du soir, des hommes masqués armés se sont présentés à l’entrée du coffre-fort, ont forcé le gardien de sécurité et lui ont fait comprendre que si sa vie lui était précieuse, il devait garder le silence. Le même agent de sécurité n’a réussi à se soustraire à la coercition qu’après que le dernier des voleurs a quitté les lieux, se présentant à la police.

Dans la région de Yarkon, la police s’est empressée de mettre en place une équipe d’enquête spéciale, qui tentera d’attraper les voleurs. Et pourtant, il est déjà clair que le système de sécurité de l’entreprise devra répondre à certaines questions difficiles.

Cette enquête pourrait compliquer pas mal de facteurs, outre les voleurs, s’ils étaient arrêtés : la compagnie d’assurance qui assure le lieu, la société de gardiennage, les travailleurs du lieu et aussi les clients, et ces derniers devront se rendre à la police pour donner des précisions sur les biens conservés dans ces coffres-forts. La police, en tant qu’organisme d’application de la loi, devra également partager avec les autorités fiscales ces informations, et il y a certainement pas mal de gens qui préféreraient ne pas savoir quels biens ou articles en espèces étaient conservés dans leurs coffres-forts.

La scène du crime est située dans le quartier d’un complexe de divertissement et d’affaires animé à Tel-Aviv. Selon un rapport envoyé plus tard par l’agent de sécurité, les voleurs sont arrivés à six heures du soir, près de l’heure de fermeture du complexe de coffres-forts, et ont déclaré qu’ils étaient intéressés à déposer quelque chose dans l’un des coffres-forts. Il s’agit d’un détail important, car il indique qu’ils disposaient d’informations sur les détails sûrs d’un client.

Pour des raisons qui font toujours l’objet d’une enquête, l’agent de sécurité leur a ouvert la porte du lieu censé être protégé et contrôlé, sous les lentilles ouvertes des caméras de sécurité et d’une hotline extérieure. Mais au lieu qu’un client veuille entrer dans le coffre-fort, plusieurs hommes masqués armés ont fait irruption et ont clairement fait savoir au gardien de sécurité : « Si vous ne nous dérangez pas, vous ne serez pas blessé. Il a été menotté, et l’un des braqueurs est resté avec lui pour s’assurer qu’il n’interfère pas.

Les braqueurs ont sorti de nombreux coffres-forts, les ont cassés et ont jeté leur contenu au sol, ont emporté beaucoup de biens et d’argent liquide, et se sont enfuis, laissant derrière eux une grande agitation et un garde effrayé.

Des vétérans de la police se souviennent du grand braquage de coffre-fort, à l’été 2002, et constatent que depuis, les mesures de sécurité ont subi pas mal d’améliorations, dont les caméras de sécurité et les mécanismes de contrôle et de surveillance. Les clients, qui préfèrent déposer leur bien dans des coffres-forts gérés par de grandes entreprises privées et espèrent que le bien sera conservé intact, et aussi que les informations le concernant ne parviennent pas au fisc, auront certainement à s’inquiéter.

Apparemment, cette enquête pourrait compliquer tout le monde, les braqueurs s’ils peuvent mettre la main sur eux, la compagnie d’assurance qui assure les lieux, la compagnie de gardiennage, la réputation des coffres-forts, les ouvriers et aussi les clients qui après des jours d’insomnie auront aller à la police pour fournir des détails précis sur les biens cryptés par eux dans ces coffres-forts.

Le fisc participera à l’enquête plus tard, compte tenu du fait qu’il y a ici vol d’argent et de bijoux. La police va traquer les clients qui devront donner des explications au fisc. La société a déclaré en réponse à l’article « Jeudi en début de soirée sont arrivés au coffre-fort à Tel-Aviv deux hommes dans les années 50 francophones, qui ont coordonné un rendez vous à l’avance pour ouvrir un coffre, ils portaient un masque Corona. Vers la fin de la procédure de test, l’un d’eux a pris « Une arme à feu et a menacé le gardien. En très peu de temps, les mécanismes de sécurité ont fonctionné et une alarme silencieuse a également commencé à fonctionner. À ce moment-là, les voleurs ont pris la fuite. » « Quelques minutes plus tard, le gardien a réussi à s’échapper et a appelé la police israélienne, qui a réagi rapidement. Il est important de noter qu’une inspection initiale montre que toutes les boîtes qui ont été sorties sont restées dans l’enceinte. Dans les prochains jours, le complexe sûr retournera à son plein fonctionnement », a ajouté la société.

 



Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.



SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)

   

🟦 ANNONCE 🟦