Yossi Mizrahi a accompagné l’équipe médicale israélienne, qui se bat pour la vie des survivants du Guatemala, alors que les recherches de centaines de personnes disparues se poursuivent.

Israël a envoyé une équipe d’aide médicale dans les villages proches de l’éruption du volcan dans l’espoir qu’elle puisse soigner et sauver les survivants. La tragédie a jusqu’à présent coûté la vie à 109 personnes, et ce nombre n’est toujours pas définitif, 200 personnes étant toujours portées disparues.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Yossi Mizrahi a accompagné la délégation guatémaltèque et voilà à quoi cela ressemble :

48 heures après la catastrophe , Israël a décidé d’aider le pays considéré comme l’un des plus proches d’Israël. Le Guatemala a récemment transféré son ambassade à Jérusalem et un jour plus tard, une délégation de médecins israéliens est arrivée au Guatemala. « Le président du Guatemala Morales a directement demandé au Premier ministre Netanyahu d’envoyer la délégation », a souligné Mati Cohen, ambassadeur d’Israël au Guatemala.

8 médecins et une infirmière ont fait partie de l’équipe médicale israélienne envoyée au Guatemala. Des experts des brûlures, d’orthopédie et des poumons venant du centre Sheba et Maïmonide. A la fin de la semaine, la délégation a rencontré le ministre de la Santé du Guatemala qui est venu remercier l’équipe. « Bien que nous ayons des médecins ici, les opinions des médecins d’Israël sont très importantes pour nous », a déclaré Carlos Enrique Soto , Ministre guatémaltèque de la Santé « Ils peuvent nous aider en tant que collègues dans le traitement des patients. S’il y a un besoin chirurgical que nous ne pouvons résoudre, ils viendront dans la salle d’opération et pourront nous aider.  »  »

Quatre jours après l’éruption du volcan au Guatemala, les habitants des villages ne voient toujours pas le ciel et les montagnes dont la lave en fusion jette des vapeurs qui peuvent se sentir à une grande distance. Deux poussées volcaniques ont eu lieu en début de la semaine et une autre hier, et les habitants craignent que la montagne n’ait pas encore dit son dernier mot, et d’autres foyers sont attendus. Les volontaires ont commencé à préparer et à mettre en place des camps spéciaux pour les réfugiés des villages qui avaient été complètement effacés, et apparemment personne n’arrivait vers eux.

Le camp d’enfants de San Juan Oltenango est l’un des endroits mis en place pour fournir des services aux enfants qui ont perdu un de leurs parents. Le camp improvisé, qui abrite environ 350 enfants, a été établi dans le village d’Alotengo et comprend: une salle à manger, une pharmacie, une chambre et des douches. Et de nombreuses organisations humanitaires sont venues aider et remplir les rues étroites du Guatemala. Tisiana Vitran, une psychologue qui travaille à la maison des enfants, a déclaré: « Il est difficile de remarquer que c’est vraiment difficile pour eux, mais quand vous leur parlez, vous pouvez entendre qu’ils sont vraiment très tristes. » Aujourd’hui, 200 personnes sont toujours portées disparues, et les cimetières de la région sont en ce moment devenus les endroits les plus encombrés et les plus tristes.

Ce soir, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a écrit sur sa page Facebook: « Mercredi dernier, j’ai parlé avec le Président du Guatemala, les Amis de Jimmy Morales, et je lui ai promis d’envoyer une équipe médicale pour aider les victimes du pays suite à la catastrophe du volcan. Nos équipes travaillent sur les lieux depuis jeudi et servent une assistance médicale et nous sommes fiers d’eux! ».

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

1 COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.