Après une semaine particulièrement explosive entre les factions ultra-orthodoxes (Faction de JĂ©rusalem, Viznitz, Belz) ( pour les diffĂ©rencier de la communautĂ© Haredi en gĂ©nĂ©ral qui respecte les consignes) et les forces de police, et Ă  la suite de nombreuses critiques publiques concernant l’ouverture d’Ă©coles de la Torah lors de la fermeture, des affrontements ont Ă©clatĂ© ce matin (dimanche) entre les habitants du quartier de Beit Israel Ă  Mea Shearim et les forces de police. Il y a Ă©galement eu des affrontements Ă  Ashdod Ă  propos de la fermeture du Talmud Torah Grodno (hassidim). Quatre policiers ont Ă©tĂ© lĂ©gèrement blessĂ©s et quatre suspects ont Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©s.

La police a dĂ©clarĂ©: « RĂ©cemment, lors d’une opĂ©ration visant Ă  faire appliquer les règlementations dans la ville de Bnei Brak, un rassemblement massif de rĂ©sidents locaux a commencĂ© autour des policiers, leur lançant des pierres. A un certain moment les policiers ont senti que leur vie Ă©tait en danger et l’un des policiers a donc tirĂ© en l’air. » L’incident s’est poursuivi sans faire de victimes

La police travaille depuis ce matin pour fermer une yeshiva Ă  Mea Shearim qui a Ă©tĂ© ouverte en violation des instructions. Des dizaines de fidèles ont Ă©tĂ© retrouvĂ©s sur les lieux et, Ă  la suite des activitĂ©s de rĂ©pression, des centaines d’ultra-orthodoxes se sont rassemblĂ©s sur les lieux et ont commencĂ© Ă  lancer des objets sur les forces de police. L’entrĂ©e des fidèles a Ă©tĂ© empĂŞchĂ©e.

La police a agi dès le matin et a empĂŞchĂ© les Ă©tudes sur place. Plusieurs dizaines de personnes qui sont arrivĂ©es sur les lieux, ont tentĂ© de pĂ©nĂ©trer de force dans l’enceinte, ont affrontĂ© la police, ont endommagĂ© la clĂ´ture entourant l’enceinte et ont lĂ©gèrement blessĂ© 4 policiers.

Publicité 

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE