Les rebelles houthis du Y√©men ont attaqu√© avec des drones plusieurs installations p√©troli√®res saoudiennes, causant de gros d√©g√Ęts selon le Wall Street Journal: L’Arabie saoudite r√©duira de moiti√© sa production p√©troli√®re quotidienne.

L’attaque a provoqu√© des incendies et de lourds d√©g√Ęts, qui, selon certains, entra√ģneraient de graves perturbations de la production et des exportations de p√©trole du royaume.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Dix drones ont pris part √† des frappes matinales dans l’usine p√©troli√®re publique Aramco, dont les sites attaqu√©s sont Babkaik qui est la plus grande installation de traitement de p√©trole en Arabie saoudite et le champ p√©trolif√®re du Khourais. Reuters a d√©clar√© que ses deux sources de p√©trole perdaient 5 millions de barils par jour, soit environ 5% de son approvisionnement mondial en p√©trole, l‚ÄôArabie saoudite produisant 9,8 millions de barils par jour.

Des t√©moins ont d√©clar√© √† Reuters qu’au moins 15 ambulances ont √©t√© vues dans la r√©gion. La t√©l√©vision publique saoudienne a d√©clar√© que les exportations de p√©trole se poursuivaient et n’a pas r√©v√©l√© l’√©tendue des dommages caus√©s. ¬ę¬†Aramco¬†¬Ľ n’a pas encore r√©pondu √† l’attaque.

¬ę¬†Cette attaque r√©ussie va engrainer une grave crise sur le march√© p√©trolier et dans l’√©conomie mondiale¬†¬Ľ, a d√©clar√© Bob McNally, directeur de Rapid Energy Group, qui a si√©g√© au Conseil de s√©curit√© nationale des √Čtats-Unis lors de la deuxi√®me guerre du Golfe en 2003. Andrew Morrison, vice-ministre britannique des Affaires √©trang√®res charg√© du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, a d√©clar√© que l’attaque √©tait ¬ę¬†totalement inacceptable¬†¬Ľ et a appel√© les Houthis √† ne plus endommager les zones civiles saoudiennes et les infrastructures commerciales.

Les attaques ont eu lieu √† plus de mille kilom√®tres de la capitale y√©m√©nite, Sanaa. L’Arabie saoudite, rappelle-t-on, dirige la coalition des musulmans sunnites dans sa campagne contre les rebelles chiites du Y√©men, appuy√©e par l’Iran.

Les rebelles houthistes ont promis d‚Äô√©largir la port√©e des attaques contre l‚ÄôArabie saoudite. Ce n’est pas la premi√®re fois que les rebelles houthis attaquent des installations p√©troli√®res en Arabie saoudite. Le mois dernier, un champ p√©trolier a √©t√© attaqu√© et en mai, les Houthis ont attaqu√© des stations de pompage. Les deux attaques ont provoqu√© des incendies, mais n’ont pas endommag√© la production de p√©trole.

L’Arabie saoudite a accus√© son rival iranien d’avoir d√©j√† attaqu√© des installations p√©troli√®res et arm√© des rebelles houthis au Y√©men. L’Iran a ni√© toute implication et la pr√©tention d’armer les rebelles. Qassam Suleimani, commandant de la force iranienne Al-Qods, a f√©licit√© aujourd’hui les Houthis pour leur opposition aux Saoudiens.

Les tensions dans la r√©gion se sont intensifi√©es au cours des derniers mois √† la suite du retrait des √Čtats-Unis de l‚Äôaccord nucl√©aire et de l‚Äô√©largissement des sanctions contre l‚ÄôIran.

La guerre au Y√©men a entra√ģn√© la mort de milliers de personnes et la famine de plusieurs millions de personnes, ce qui est en fait une guerre men√©e par l’Arabie saoudite et l’Iran, qui tire les ficelles au Y√©men.

La coalition sunnite musulmane est intervenue dans un conflit au Yémen pour aider un gouvernement reconnu par la communauté internationale et a été évincée du pouvoir dans la capitale Sanaa par les Houthis, qui affirment lutter contre un gouvernement corrompu.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.