La capture lâche, la torture et le viol brutal du leader politique kurde Hevrin Khalaf, âgĂ© de 35 ans, constituent un autre point du niveau perfide des forces de l’OTAN au Moyen-Orient. L’activiste Hevrin Khalaf a Ă©tĂ© tuĂ©e en Syrie. Elle a Ă©tĂ© massacrĂ©e par des hommes armĂ©s sur la route. Les hommes des forces de sĂ©curitĂ© sont Ă©galement morts avec elle.

Les fondamentalistes islamiques se sont depuis longtemps concentrés sur son rôle dans la tentative de pacification des Kurdes, des Syriens-Chrétiens et des Arabes de la région. Selon les forces démocratiques syriennes, Hevrin Khalaf aurait été tué par des milices intégristes soutenues par la Turquie.

Hevrin Khalaf est depuis longtemps critiqué par les fondamentalistes islamiques pour son rôle dans la tentative de pacification des Kurdes, des Syriens-Chrétiens et des Arabes de la région. La militante a été tuée par des hommes armés sur la route entre Manbij et Qamishlo avec son chauffeur. Selon les forces démocratiques syriennes, Hevrin Khalaf aurait été tué par des milices intégristes soutenues par la Turquie.

Publicité 

Hevrin Khalaf, l’une des militantes des droits des femmes les plus connues en Syrie est morte dans une embuscade sanglante au cours de laquelle huit autres personnes sont dĂ©cĂ©dĂ©es. L’homme politique Rojava et secrĂ©taire gĂ©nĂ©rale du Syrian Future Party, Ă©tait depuis longtemps la cible des intĂ©gristes islamiques pour son engagement en faveur de la pacification entre Kurdes, chrĂ©tiens syriens et arabes de la rĂ©gion.

Hevrin Khalaf a Ă©tĂ© victime d’une vĂ©ritable attaque sur l’autoroute M4, entre Manbij et Qamishlo, alors qu’elle se dirigeait vers la ville kurde de KobanĂ©. La voiture en route, un vĂ©hicule tout-terrain, a Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©e par un groupe d’hommes armĂ©s qui l’ont criblĂ©s de balles. Selon des tĂ©moins, Hevrin Khalaf aurait Ă©tĂ© retirĂ©e de la voiture et aurait fini dans la rue. Sur le net il y a plusieurs vidĂ©os du moment de l’embuscade .

Pendant ces heures, le tronçon de route Ă©tait sous le contrĂ´le du groupe djihadiste Ahrar al-Sharqiya, l’une des nombreuses formations armĂ©es de la guerre en Syrie, composĂ© d’anciens membres d’Al QaĂŻda (al-Nusra), alliĂ© de la Turquie, responsable d’autres exĂ©cutions. Dans les vidĂ©os diffusĂ©es en ligne, des hommes sont enragĂ©s sur le corps de la femme et l’insultent.

‘Elle a Ă©tĂ© sortie de sa voiture et tuĂ©e lors d’une attaque soutenue par la Turquie menĂ©e par des factions mercenaires financĂ©es par la Turquie sur la route internationale reliant Qamishlo Ă  Manbij. Son chauffeur a Ă©galement Ă©tĂ© assassinĂ© avec elle’, ont-ils expliquĂ©. L’ArmĂ©e syrienne libre ou FSA (Ă©galement appelĂ©e l’armĂ©e nationale syrienne), soutenue par la Turquie, a niĂ© toute implication. Selon les mĂ©dias turcs, elle aurait Ă©tĂ© victime d’un bombardement aĂ©rien. D’autres sources indiquent toujours que les djihadistes de l’Etat islamique sont responsables.

🔊 Abonnez vous à la nouvelle Newsletter !

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE



IMPORTANT 

Facebook nous censure depuis quelques semaines. La solution ? Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News Sans censure, rejoignez moi sur l'application Telegram : https://t.me/infoisraelnews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.