🔴 Guerre civile au Liban : Tirs de RPG dans les rues et manifestants tués et blessés

Le tribunal libanais a rejetĂ© la demande d’expulsion du juge Bitar (celui qui enquĂŞte sur les circonstances de l’explosion Ă  Beyrouth) et donc l’enquĂŞte se poursuivra par lui. Le Hezbollah rĂ©pond dans les rues par des Ă©meutes et des fusillades, il y a des rapports de morts et de blessĂ©s.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La tension monte entre le camp du Hezbollah et ses opposants sur la question de l’enquĂŞte sur l’explosion du port de Beyrouth.

Les partisans du Hezbollah et du parti Amal sont venus manifester devant le tribunal de Beyrouth, exigeant la destitution du juge d’instruction Tark Bitar, qui s’apprĂŞte Ă  publier un rapport sur ses conclusions de l’enquĂŞte sur l’explosion du port de Beyrouth mais ils n’ont pas eu ce qu’il voulait.

Le Hezbollah ne voulait pas du juge Bitar afin qu’il ne publie pas des conclusions qui soutiennent la version selon laquelle le Hezbollah est responsable de l’explosion Ă  Beyrouth et l’organisation terroriste a mĂŞme dĂ©cidĂ© de combattre le juge qui a mĂŞme reçu des menaces de mort.

Publicité 

Bitar a Ă©tĂ© nommĂ© par les autoritĂ©s libanaises pour enquĂŞter sur l’explosion et avec le dĂ©veloppement de l’enquĂŞte, le Hezbollah a dĂ©cidĂ© que Bitar n’Ă©tait pas bon pour eux…

Selon les médias libanais, le juge Tarek Bitar a été passé du Liban vers la France la nuit dernière par crainte pour sa vie.

Suite au rejet de son exclusion, les manifestants des deux bords s’affrontent avec des armes causant la mort de civils et de nombreux blessĂ©s :

Les hôpitaux de Beyrouth lancent un appel urgent aux dons de sang de toutes sortes : selon la chaîne libanaise Al-Mayadin, et selon des sources médicales , le nombre de personnes tuées dans des affrontements dans le quartier a-Tiona à Beyrouth est passé à 6 et le nombre de blessés est passé à 60.

 

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦