Le secrĂ©taire d’État amĂ©ricain Mike Pompeo a vivement rĂ©agi jeudi Ă  l’initiative de la Commission des droits de l’homme des Nations unies, qui a publiĂ© une liste des entreprises israĂ©liennes opĂ©rant en JudĂ©e-Samarie, ou a des liens avec les localitĂ©s. »Cette publication confirme le parti pris anti-israĂ©lien qui est si rĂ©pandu Ă  l’ONU « , a dĂ©clarĂ© Pompeo.

Il a ajoutĂ© que « les États-Unis n’ont jamais fourni et ne fourniront jamais aucune information Ă  l’appui de cette liste. Nous exhortons les autres pays Ă  se joindre Ă  nous et Ă  rejeter cette initiative. Les tentatives d’isoler IsraĂ«l ont freinĂ© la dynamique des nĂ©gociations israĂ©lo-palestiniennes. « 

La Commission des droits de l’homme des Nations Unies a publiĂ© la liste hier soir, qui comprend 112 entreprises et sociĂ©tĂ©s. Selon l’ONU, « 112 entreprises ont des motifs raisonnables de croire qu’elles ont des liens avec les colonies. 94 d’entre elles sont situĂ©es en IsraĂ«l, 18 dans six autres pays. » Parmi la liste figurent diverses banques, sociĂ©tĂ©s de tĂ©lĂ©phonie cellulaire, Bezeq, sociĂ©tĂ©s Mekorot et sociĂ©tĂ©s internationales telles que TripAdvisor, Expedia, Booking, Airbnb et autres.

La commissaire aux droits de l’homme des Nations Unies, Michelle Bezelet, a publiĂ© la « liste noire » après une sĂ©rie de refus, et malgrĂ© la forte pression des AmĂ©ricains pour la rejeter. « Bien que les colonies soient dĂ©finies par le droit international comme illĂ©gales, ce rapport n’a pas fournit une caractĂ©risation juridique concernant les activitĂ©s ou les entreprises impliquĂ©es. Toute autre mesure prise pour poursuivre ce rapport est soumise Ă  la dĂ©cision des États membres du Conseil des droits de l’homme, qui en discutera dans le rapport lors de la prochaine session du Conseil commençant le 24 fĂ©vrier « , a dĂ©clarĂ© le commissaire.

Selon le rapport, « Les activitĂ©s commerciales soulèvent de sĂ©rieuses inquiĂ©tudes quant aux violations des droits de l’homme. » Dix-huit des entreprises de la liste sont situĂ©es aux États-Unis, en France, aux Pays-Bas, au Luxembourg, en ThaĂŻlande et au Royaume-Uni.

 

La publication de la liste noire a plusieurs implications Ă  plusieurs niveaux : sur le plan Ă©conomique, cela exerce une forte pression sur les entreprises internationales qui opèrent Ă©galement dans les territoires, et certaines d’entre elles pourraient cesser leurs activitĂ©s. IsraĂ«l craint que certaines entreprises ne le poussent un peu plus loin et cessent complètement leurs activitĂ©s dans le pays, car elles ne peuvent pas faire la distinction entre IsraĂ«l et les territoires.

Sur le plan politique, cela est considĂ©rĂ© comme un coup portĂ© Ă  IsraĂ«l. Le rapport intervient après la publication du plan de paix du prĂ©sident amĂ©ricain Donald Trump et avant les Ă©lections dans le pays, qui est en fait une dĂ©claration ferme sur le statut des territoires et que quoi qu’il arrive, ces territoires ne font pas partie d’IsraĂ«l.

 



 
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, Ă  droite de votre Ă©cran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.