Le Premier ministre Netanyahu a prĂ©sentĂ© lors d’une confĂ©rence de presse un nouveau « programme d’aide » pour aider tous les israĂ©liens sans aucune diffĂ©rence.

Le programme comprend la distribution de versements en espèces : 750 shekels pour chaque adulte et 500 shekels pour chacun des quatre premiers enfants de la famille et 300 shekels pour le cinquième enfant. Le programme d’aide sera soumis Ă  la Knesset pour approbation Ă  moins que les avocats ne le rejettent.

Une heure avant la confĂ©rence de presse, les responsables du ministère des Finances ont dĂ©clarĂ© aux journalistes qu’ils ne connaissaient pas le contenu du programme que la direction politique avait l’intention de publier. Il a Ă©galement Ă©tĂ© dit que les experts se sont vus proposer plusieurs idĂ©es, la plupart d’entre elles ont Ă©tĂ© rejetĂ©es – et les consultations ont donc cessĂ©.

La semaine dernière, le conseiller juridique du gouvernement, Avihai Mandelblit, a formellement mis en garde le ministre des Finances Katz contre «l’Ă©conomie prĂ©-Ă©lectorale». La lettre de Mandelblit disait que pendant la pĂ©riode prĂ©-Ă©lectorale, le gouvernement de transition ne devrait pas prendre de dĂ©cisions qui compliqueraient le travail du futur gouvernement, qui sera formĂ© après les Ă©lections, et ne peut pas « utiliser le pouvoir et les ressources publiques pour obtenir des avantages injustes pour un parti ou des individus ».

Netanyahu a dĂ©clarĂ© lors d’une confĂ©rence de presse que les dĂ©cisions sont prises par le gouvernement et la Knesset, et non par certains conseillers juridiques. Selon lui, le prĂ©sident Biden a pris une dĂ©cision sur des dĂ©penses beaucoup plus importantes et aucun avocat n’est intervenu dans ses dĂ©cisions. «Est-il possible qu’Ă  cause des Ă©lections, nous ne devrions pas accepter des programmes vitaux? Peut-ĂŞtre que Mandelblit va commencer Ă  dicter combien de vaccins doivent ĂŞtre administrĂ©s?  »

Publicité 

Si Mandellit interdit la distribution Ă©lectorale d’argent, le Premier ministre aura une autre preuve de montrer que les «fonctionnaires et avocats» mène une guerre envers le premier ministre sur le dos des civils.

Le parti Kahol Lavan a dĂ©clarĂ© que le ministère des Finances et le gouvernement ne savaient rien du programme Netanyahu-Katz, peut ĂŞtre une raison pour Ă©viter trop d’opposition de Gantz et ses acolytes ?

Lors d’une rĂ©union de la commission du Likoud la semaine dernière, Netanyahu l’a fait sortir scandaleusement. «Je recevrai 40 mandats non pas malgrĂ©, mais grâce au coronavirus», a-t-il dĂ©clarĂ© en plaisantant aux camarades du parti.

Le chef du NDI, Avigdor Lieberman, a dĂ©clarĂ© son opposition active envers le ministère des Finances, et Netanyahu dans cette campagne d’aide aux israĂ©liens.

«Ce soir, ils ont présenté un plan manifestement irresponsable, dont nous devrons faire face au lendemain des élections. Nos enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants à naître devront rembourser les prêts dont Netanyahu a besoin pour verser des pots-de-vin pré-électoraux », a déclaré Avigdor Lieberman sans aucun lien avec le sujet de la Knesset.

Le parti Yesh Atid a qualifiĂ© le programme Netanyahu-Katz de «belles promesses» et de «paroles creuses» avec une mauvaise foi que l’on connait de la part de cet ancien animateur de tĂ©lĂ©vision.

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE