đź”´ SecrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l’OTAN : « Il y a un danger de conflit armĂ© en Europe »

La rĂ©union des dĂ©lĂ©gations de la Russie et de l’OTAN s’est terminĂ©e mercredi Ă  Bruxelles. En Europe, ils cĂ©lèbrent le succès dont les partis ont parlĂ©.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Après des nĂ©gociations avec les États-Unis, qui se sont Ă©galement soldĂ©es par un Ă©chec, les nĂ©gociations entre l’OTAN et Moscou ont abouti Ă  peu près au mĂŞme rĂ©sultat. Du coup, le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a dĂ©clarĂ© que le fait mĂŞme de nĂ©gocier est dĂ©jĂ  bon : « Il y a un risque rĂ©el de conflit armĂ© en Europe, il faut donc se rencontrer. Il a rĂ©itĂ©rĂ© que l’Ukraine elle-mĂŞme doit choisir sa propre voie et que seuls elle et les pays de l’OTAN peuvent dĂ©cider de la question de son entrĂ©e dans le bloc, comme tous les pays d’Europe de l’Est, pour lesquels la Russie a Ă©galement certains projets.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

La Russie insiste sur les garanties que l’Ukraine ne rejoindra pas l’OTAN, qu’aucun nouveau missile amĂ©ricain Ă  moyenne et courte portĂ©e ne sera dĂ©ployĂ© en Europe et que l’OTAN retournera effectivement Ă  ses frontières de 1997.

Dans le même temps, le représentant russe Sergueï Ryabko a publiquement refusé de considérer tous ces points séparément, mais uniquement dans un ensemble.

Publicité 

La porte-parole amĂ©ricaine Wendy Sherman a dĂ©clarĂ© que les demandes n’avaient pas de sens.

Pendant ce temps, la Russie a annoncĂ© le dĂ©but de nouveaux exercices militaires aux frontières occidentales et y transfère de la main-d’Ĺ“uvre et du matĂ©riel depuis l’Oural et l’ExtrĂŞme-Orient.

[sifnoff]

🟦 ANNONCE 🟦