Une source israĂ©lienne a rĂ©vĂ©lĂ© au site d’informations (I 24 News) qu’entre novembre 2018 et aujourd’hui, IsraĂ«l a bombardĂ© trois fois le SinaĂŻ des envois d’armes destinĂ©es au Hamas et, plus important encore, Ă  la bande de Gaza. Les envois comprenaient des missiles et des explosifs puissants, ainsi que d’autres armes. 

Les armes iraniennes sont arrivĂ©es en Égypte via la Libye, dĂ©chirĂ©e par une grave guerre civile, puis transfĂ©rĂ©e Ă  des marchands d’armes Ă©gyptiens, qui les ont ensuite vendus Ă  des intermĂ©diaires palestiniens.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

En outre, des sources palestiniennes ont indiquĂ© qu’un grand nombre de bombes avaient Ă©tĂ© interceptĂ©es par IsraĂ«l en coordination avec les autoritĂ©s Ă©gyptiennes, par les bombardements de tunnels de contrebande dans le SinaĂŻ et l’attaque de cibles contre Daesh dans la pĂ©ninsule du SinaĂŻ.

Pour la bande de Gaza, et Ă  cette fin, ils ont dĂ©pensĂ© de grandes superficies le long de la frontiĂšre, tout en ouvrant le terminal de Rafah pour pouvoir exporter des marchandises en grand nombre d’Égypte vers la bande de Gaza.

Les exportations Ă©gyptiennes vers la bande de Gaza sont devenues si importantes que les viticulteurs de la bande de Gaza ont rĂ©cemment demandĂ© aux autoritĂ©s du Hamas d’empĂȘcher l’entrĂ©e d’importations concurrentes en provenance d’Égypte afin de protĂ©ger leurs produits.

Le trafic de contrebande passant par les tunnels a Ă©galement diminuĂ© et a continuĂ© par la mer, tout en augmentant la zone de pĂȘche par IsraĂ«l, le trafic de drogue et les produits du tabac et un nombre limitĂ© d’armes qui sont pour la plupart des passeurs clandestins.

Il convient Ă©galement de noter qu’Ă  maintes reprises, les Égyptiens ont travaillĂ© trĂšs dur contre le rĂ©seau de tunnels et ont rempli les tunnels de bĂ©ton et d’eau, qui entraient sur leur territoire, ce qui a suscitĂ© une grande colĂšre parmi les membres du Hamas.

De telles situations, peuvent refléter des ententes implicites entre le Hamas et les renseignements égyptiens, dont les membres viennent de la bande de Gaza  sur une base réguliÚre récem-ment.

CrĂ©dit : Yaakov Sabag. Un ancien conseiller pour les affaires arabes dans les unitĂ©s de l’administration civile Ă  Gaza et en JudĂ©e-Samarie.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.