A l’occasion de Pessah, les Juifs ne sentent pas la bienvenue dans l’Union Européenne

Pessah commémore la libération des Hébreux de l’esclavage dans l’Égypte ancienne. Mais de nombreux juifs européens n’ont pas envie de célébrer cette fête. Beaucoup ont le sentiment que leurs libertés religieuses sont en train de s’éroder.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’archevêque Paul Gallagher, ministre des Affaires étrangères du Vatican, a récemment déclaré que les mesures de sécurité en cas de pandémie avaient restreint les libertés religieuses. Dans sa vidéo, publiée pour coïncider avec la 46e session ordinaire du Conseil des droits de l’homme à Genève, Gallagher a déclaré que les politiques de santé publique des États enfreignent la capacité des peuples à exercer leurs droits humains.

La déclaration de Gallagher a touché une corde sensible : les communautés religieuses du monde entier ont changé la façon dont elles pratiquent pendant la pandémie. Hélas, les restrictions du droit fondamental à la liberté religieuse ne sont pas un phénomène nouveau.

Dans certains cas, la pandémie de coronavirus a servi de prétexte pour restreindre le culte. Les juifs de l’Union européenne sont profondément troublés par cette évolution.

‘Uni dans la diversité ?’

Publicité 

Depuis plus d’une décennie, l’Union européenne est préoccupée par elle-même et en crise permanente, oubliant apparemment sa devise tant vantée «unie dans la diversité». Les États-Unis, en revanche, sont beaucoup plus tournés vers l’extérieur. S’exprimant lors d’un sommet d’experts de l’OSCE le mois dernier, la sous-secrétaire adjointe américaine pour la démocratie, les droits de l’homme et le travail, Kara McDonald, a donné un aperçu du programme du président Joe Biden pour lutter contre l’antisémitisme.

La bonne nouvelle est que Biden prévoit d’intensifier la lutte des États-Unis contre l’antisémitisme conformément à la définition de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste. Cependant, les observations de McDonald concernant la vie juive en Europe aujourd’hui sont bien plus surprenantes. Les Européens devraient prendre ses préoccupations au sérieux.

McDonald a déclaré que les communautés juives de nombreux pays étaient confrontées à des interdictions planifiées et réelles des pratiques religieuses telles que l’abattage rituel d’animaux et la circoncision des bébés.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦