Aidez Latma à ne pas s’éteindre – Par Yoram Halberstam

Voici la traduction en Français de Tal Gilad, écrivain pour Latma:
Latma sera fermé à la fin de Juillet, et ses détracteurs célèbrent déjà cette nouvelle. Jubilants, les statuts de joie ont déjà commencé à apparaître ici et là, aux côtés de statuts calomnieux et les coups de gueule au sujet de la possibilité (imaginaire, pour l’instant) que nous puissions commencer à diffuser sur le Channel 1.

Nous avons lu sur Internet des choses à propos de notre contrat avec Channel 1. En réalité, il n’y a rien. Nous sommes refoulés, maintes et maintes fois, aller et retour, depuis deux ans, avec à chaque fois une autre excuse, et il semble qu’il n’y a pas de fin en vue. Ce qui est en vue, c’est la fin juillet, quand le budget de Latma s’épuisera, et que Latma disparaîtra.

🟦 ANNONCE 🟦

Les vautours de gauche ont déjà senti la fin. Quatre ans de production israélienne sioniste courageuse et satirique qui est allé à contre-courant, opposée à l’incitation de la gauche que tout le monde avait déjà accepté, car nous avons réussi à convaincre tout le monde que « c’est comme ça que fonctionne la satire ». Quatre ans où nous les avons pilonnés, quatre ans que Yariv Oppenheimer et les oreilles de ses amis sont devenues rouge de rage, quand ils ont découvert qu’ils n’étaient pas à l’abri de la critique et de la satire.

Les détracteurs, les boycotteurs et les ennemis d’Israël ont également eu leur juste part comme la vidéo de la flottille sur YouTube, qui a rassemblé des millions de vues, remonté le moral israélien et changé le point de vue du monde. Du clip « Abba » qui a rendu furieux les suédois après les accusations de meurtre rituel publiées sur Aftonbladet à notre propre Tawil Fadicha, ministre palestinien avec une rage incontrôlable. Un personnage qui n’aurait jamais été créé sur l’une des satires «régulières» sur vos écrans de télévision.

Tout cela va arrive à sa fin, parce qu’il n’y a plus d’argent. Nous n’avons pas les budgets astronomiques des chaînes de télévision. Nous n’avons pas le soutien illimité des organisations d’Europe et d’ailleurs, qui se disent «organisations des droits de l’homme ». Nous n’avons même pas le budget des institutions culturelles comme les théâtres Habima et GET, les mêmes théâtres dont les acteurs incitent à boycotter les « colonies ». Debout contre cet océan de médisance et d’hypocrisie, grâce à l’étonnante Caroline Glick, Latma a subsisté jusqu’à aujourd’hui avec l’aide de Juifs, fiers et sionistes, qui ont été touchés par son enthousiasme et sa conviction. Mais même avec cette grande force, il y a une limite.

Aujourd’hui, nous avons l’air d’un camp de malades et de blessés. Caroline s’occupe de deux petits enfants et deux parents malades aux Etats-Unis, et s’y rend souvent, et à combien plus forte raison que peut-on lui demander de plus? Noam a son bras dans le plâtre, mais insiste pour venir au tournage, Ronit a été légèrement blessée par un jet de pierre lors d’un voyage avec sa famille en Judée et Samarie, mais s’est rendue pour le tournage deux jours plus tard. J’ai un problème de santé qui m’a immobilisé pendant deux mois, et je n’ai pas entièrement récupéré, mais comme tous, j’ai continué à travailler.

De notre petit studio à Petah Tikva, nous avons produits de nouvelles éditions, semaine après semaine avec persistance, en toute saison, sans prendre des pauses. Avec beaucoup d’esprit créatif, de bonheur et de foi, néanmoins notre moral a touché le fond. Il y a un sentiment de défaite.
Alors les salauds ont gagné? Les vautours de la gauche sont assis sur la branche, attendent et affûtent leurs becs, en célébrant.

Mais savez-vous ce qui me motive? Notre réponse à leur médisance et dépravation sera encore plus d’action. C’est comme ça qu’on gagne. Nous ne descendrons pas, bon sang! Nous allons retombé sur nos pattes, Latma ne va pas disparaître. Nous ne pouvons pas laisser ce projet incroyable chuter. Latma doit rester et doit continuer à être la voix de la population qui est réduite au silence par les médias et la gauche.

Pour ce faire, le public doit nous aider. Nous avons besoin d’argent. C’est aussi simple que cela. Les coûts d’exploitation de Latma par mois se chiffre à environ 220.000 shekels! En un an nous avons besoin d’environ 2,6 millions de shekels. Ce n’est pas inaccessible, c’est quelque chose que nous pouvons faire, si nous nous levons tous, et donnons ce que nous pouvons – nous pouvons l’atteindre. Avec la moitié nous pouvons faire une demi-année, avec le double que nous pouvons faire les deux ans, de toute façon, ça nous donne le peu d’oxygène dont nous avons grand besoin pour devenir plus fort et nous réorganiser à l’avenir.

Il ne suffit pas de simplement cliquer sur « Like » ou exprimer sa tristesse et son inquiétude. Ce n’est pas le moment de pleurer, s’asseoir et se lamenter sur le pays, sur la gauche qui a pris le pouvoir sur nos vies, c’est le temps d’agir! Mettez la main dans votre poche et faites un don sur le lien ci-dessous, par chèque, virement bancaire ou carte de crédit. Tout ce que vous pouvez, 20, 50, 100 shekels… Shekel par shekel, nous allons réussir.

Bientôt, nous allons aussi faire un film « Headstart » et une collecte de fonds. Nous réussirons, nous pouvons le faire! Partager, partager, partager, autant que vous le pouvez! Envoyer cette page à tout le monde, qu’on la voie partout dans le pays. Même si ce message est utilisé par nos ennemis pour se moquer de nous, ça nous fera de la pub. Envoyez-le à l’intégralité de la Judée et de la Samarie, par e-mail, à tous ceux qui se soucie de ce pays, pour qui ce pays est important.

Laissez Latma gagner!

http://latma.mrp-bsd.co.il/docs/P129/

La traduction des coordonnées bancaires et l’EFT comme indiqué sur la page, si vous le préférez plus de paiement par carte de crédit:

Chèques émis à:
Hahamama Hatzionit
et s’il vous plaît envoyer à:
Caroline Glick
P.O. Box 841
Mevasseret Tsion 90805
Israël

Informez vous en temps réel !

Rejoignez nous sur Telegram en cliquant sur ce lien :

https://t.me/infoisraelnews

Telegram  

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !