nourisson - Pixabay

Un bébé d’un mois s’est noyé dans la chambre de l’hôtel Ashdod “Miami“, la mère a avoué lors de l’interrogatoire qu’elle avait noyé son fils. Dimanche, le tribunal a autorisé la publication de l’information concernant cette femme de la communauté ultra-orthodoxe. Elle a été arrêtée parce qu’elle était soupçonnée de tuer délibérément son enfant. Son mari est également en état d’arrestation, mais la police n’a pas encore signalé ce qui lui est reproché.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Après la mort du bébé, la police a d’abord cru que le bébé avait glissé des mains de la mère pendant le bain et s’est noyé. Lorsque des doutes ont surgi, la police a exigé une autopsie. La communauté religieuse, à laquelle appartiennent les parents du bébé, est arrivée devant la Cour suprême pour tenter d’empêcher une autopsie. Les résultats de l’autopsie n’ont pas encore abouti à un résultat définitif.

Seulement aujourd’hui, il s’est avéré que la femme soupçonnée a des antécédents de troubles mentaux et a été envoyée à un traitement après qu’elle ait essayé de nuire à son premier-né. Leur autre garçon de sept ans sera élevé par les grands parents.

L’examen psychiatrique préliminaire a conclu que la mère était folle. Pendant les interrogatoires, la femme a parlé de façon incohérente et contradictoire, mais a admis qu’elle a noyé son fils délibérément «à la demande du Seigneur» car il était le fils du Messie…

La police a aussi conclu que les parents ont choisit délibérément une chambre avec jacuzzi afin de tuer l’enfant.

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

Laisser votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.