Un officier des gardes-frontières a été poignardé à la jambe, ce soir près de la Porte de Damas. Le soldat a été blessé, mais sans gravité.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’auteur s’est dirigé vers les policiers des frontières à la Porte de Damas, en criant vers eux et a essayé de les attaquer. Les policiers ont pris le contrôle du terroriste, mais il a réussi à poignarder l’un de ceux-ci à la jambe. L’auteur a été arrêté par la force publique.

Ce n’est pas le premier incident à la Porte de Damas ; au début de l’été, il y a eu une autre attaque au poignard : un terroriste palestinien a poignardé un soldat des gardes frontières grièvement. Il a été maîtrisé sur place et gravement blessé. 

En janvier de cette année, également dans la même zone, un jeune Juif a été poignardé avec un tournevis dans le dos et grièvement blessé.

Dernièrement, il y a eu plusieurs incidents avec des coups de couteau par des « terroristes individuels ». La semaine dernière, un officier des gardes-frontières a été légèrement blessé par un Palestinien qui l’a poignardé au carrefour Tapouah en Samarie. 

Le terroriste, Mohammed Arusha (25 ans) du village proche de Jénine, a été abattu par un autre policier. Selon l’enquête, le terroriste est arrivé sur les lieux au poste de contrôle et leur a dit qu’il ne se sentait pas bien. Puis, il a sorti un couteau et a poignardé l’un des gardes qui a réussi à le repousser.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !