Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Dans quelques semaines, la Norvège sera « libérée de ses Juifs ». Oui, vous connaissez la Norvège, ce pays où l’an dernier un norvégien, Anders Behring Breivik, a décidé d’abattre l’avenir du parti socialiste en assassinant sa jeunesse.

Les derniers 819 Juifs vivant encore en Norvège quittent aujourd’hui ce pays à cause de la hausse des tensions ethniques et de  l’antisémitisme. De cette manière, la Norvège devient le premier pays européen dans lequel ne vivront plus de Juifs.

On constate un développement similaire dans tous les Etats européens.

Ceux qui entendent ces jours-ci de nouveaux rapports aux informations en tout ce qui concerne l’attaque terroriste contre des juifs en Bulgarie, ne savent pas que les juifs d’Europe sont exposés à des manifestations antisémites au quotidien.

En février 2012, le journal norvégien « Aftenposten » avait fait un reportage sur la sortie des Juifs du pays.

Anne Sender, la présidente de la communauté juive de Norvège, a dit : « De nombreux immigrants ont apporté l’antisémitisme de leur pays. La honte est que personne dans ce pays ne s’oppose à eux ».

La vague d’immigrés musulmans ramène l’antisémitisme en Europe. Les musulmans sont ceux qui chassent les Juifs de tout lieu.

Le service d’information « Kopp Exklusiv » est l’un des rares quotidien qui parle de ce sujet.

Cela existe en France. Il ne se passe pas un seul jour sans attaque de Juifs par des musulmans. La presse ne rapporte presque rien à ce sujet pour ne pas alimenter la psychose.

D’ailleurs la presse modifie souvent le prénom des agresseurs – en le francisant – afin d’édulcorer la vigilance des citoyens.

Au cours des cinq premiers mois de l’année 2011, il y a eu en France 268 attaques contre des Juifs.

La France est aujourd’hui l’Etat où l’antisémitisme est le plus dévoyé. Le gouvernement socialiste sous la présidence de Hollande ne fait rien pour endiguer le phénomène – voir au contraire.
Les nombreux musulmans constituant un groupe électoral très important pour les élus, ils sont en permanence courtisés par les socialistes.

Le 5 juillet 2012, un jeune Juif âgé de 17 ans est frappé presque à mort, près de Toulouse, par deux musulmans d’origine nord-africaine parce qu’il portait une chaîne avec une étoile de David.

La police a refusé de prendre les témoignages. C’est une façon d’encourager les juifs à quitter leur pays.

La situation n’est pas différente en Italie. Certains juifs s’organisent même en unité de défense.

Depuis six ans, les médias britanniques rapportent également une émigration de Juifs de la  Grande-Bretagne.

En 1990 vivaient en Grande-Bretagne 340,000 juifs. Aujourd’hui, il n’en reste que 240,000 et ce n’est pas uniquement le résultat d’une  assimilation.

En Grande Bretagne, les immigrés musulmans ont pris un poids électoral tel, qu’ils ne peuvent faire l’objet de critiques. Les juifs se sentent abandonnés.

Les activistes musulmans ont également réussi à chasser les Juifs d’Anvers, pourtant l’une des plus vieilles communautés d’Europe.

En Hollande, d’anciens hommes politiques ont conseillé aux Juifs de quitter le pays au plus tôt, déclarant ne pas pouvoir les protéger.

L’ex-superviseur de l’Union Européenne, Fritz Bolkestein, a dit que les hollandais d’origine marocaine étaient antisémites et qu’il valait  mieux que les Juifs quittent le pays de leur plein gré. Ils peuvent immigrer aux États Unis ou en Israël. On peut aisément constater que les dirigeants pays européens sont dépassés par les évènements et préfèrent baisser la tête.

Certains politiciens hollandais faisant partie du mouvement social-démocrate ont même protesté aux cotés de musulmans qui réclamaient « la construction de chambres à gaz afin de brûler les Juifs ». Lâcheté pour lâcheté…

Dans les pays germaniques, ces faits ne sont pas reportés dans les médias. Les journalistes allemands pensent que les musulmans sont des gens honnêtes et qu’il n’y a aucune connexion entre eux et l’extrême-droite, c’est à croire qu’ils n’ont jamais observer l’attachement qu’avaient les nazis pour les musulmans, puis plus tard pour l’OLP, sans omettre les réseaux d’exfiltrations nazis dans le monde arabe, plaçant des SS  à des postes de ministre… de la propagande anti juive notamment.

Par leur approche, les journalistes allemands (aussi) aident à chasser les Juifs d’Europe. Ils refoulent le cauchemar de l’immigration musulmane.

Source : Forum de coordination pour la lutte contre l’antisémitisme, par Udo Ulfkotte

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !