Blinken a demandé à Israël de limiter la contribution de la Chine à son économie

Le secrétaire d’État américain Anthony Blinken a déclaré hier lors d’un point de presse avant sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid qu’Israël devrait limiter la participation de la Chine à l’économie israélienne. « Comme nous l’avons dit à tous nos partenaires, nous soulèverons la question de la Chine et serons honnêtes sur les risques associés aux investissements chinois. Les États-Unis considèrent la Chine comme un concurrent défiant l’ordre mondial », a-t-il expliqué.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Outre la « menace chinoise », la réunion Blinken-Lapid prévue aujourd’hui abordera la situation en Judée Samarie et « en particulier le problème de la violence des colons contre les Palestiniens », ainsi que la situation économique et sécuritaire dans la région dans la bande de Gaza.

Le haut responsable a noté que la création de deux groupes de travail pour la coopération entre les États-Unis, Israël et les Émirats arabes unis sera annoncée lors d’une réunion trilatérale entre Blinken, Lapid et le ministre émirati des Affaires étrangères Abdullah Ben-Zayed.

🟦 ANNONCE 🟦

Le premier groupe travaillera à la promotion de la coexistence interconfessionnelle pacifique, et le deuxième groupe travaillera à la coopération dans le domaine de l’eau et de l’énergie.

Un haut responsable américain a également déclaré aux journalistes que l’administration Biden était toujours intéressée par la réouverture du consulat américain à Jérusalem, qui a été fermé sous l’administration Trump. Cependant, il a souligné qu’à ce stade, il ne disposait pas d’informations plus précises à ce sujet.

Publicité 

 

🟦 ANNONCE 🟦