Casherout ou pas casherout ? : Des manifestants ont grillé des crevettes devant la maison de Matan Kahana

Hier soir, des dizaines de manifestants ont organisé un rassemblement devant la maison du ministre des Affaires religieuses Matan Kahana dans le moshav de Beit Gamliel. Des manifestants protestant contre la réforme casher proposée par le ministre et ont grillé des crevettes et des fruits de mer.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Au milieu de l’été, le ministre des Finances Avigdor Lieberman et le ministre des Affaires religieuses Matan Kahana ont annoncé l’inclusion d’un plan global visant à ouvrir le marché de la casherout à la concurrence et à lever le monopole du rabbinat dans le cadre de la loi sur la régulation économique. Le plan vise à améliorer les services fournis aux entreprises, à alléger le fardeau réglementaire et à réduire le coût des aliments.

Selon le plan, le droit de délivrer des certificats de cacherout sera transféré à des organisations privées. Actuellement, les rabbins locaux ont le droit exclusif de certification dans le domaine de la cacherout. Les organismes de certification privés, après avoir obtenu une licence du ministère des Affaires religieuses, pourront opérer librement dans tout le pays. Le Grand Rabbinat sera chargé d’établir les normes de base de la halakhique, mais les organismes de certification pourront les étendre.

Des citoyens qui protestaient contre cela sont arrivés dans la soirée chez Kahana avec des cages contenant des souris et des lapins. Les cages étaient munies de « certificats casher » prétendument délivrés sous la direction de Matan Kahana et Avigdor Lieberman.

Toujours dans le cadre de la manifestation, des manifestants ont frit des crevettes et des fruits de mer devant la maison du ministre pour démontrer que si la réforme casher est approuvée, elle causera « des dommages irréparables à la qualité de la nourriture casher ». « Cette réforme pourrait conduire au fait que la viande ‘impure’ sera vendue dans n’importe quel supermarché sous le couvert d’un casher certifié d’une entreprise privée », ont déclaré des manifestants.

Publicité 

En outre, des dizaines d’inspecteurs (Shomerim) de la cacherout ont pris part à la manifestation, qui pourraient perdre leurs moyens de subsistance à la suite de la réforme.

Le rabbin Arie Dror, qui dirige la manifestation, a déclaré : « Tout au long de l’histoire, les Juifs ont accepté de donner leur vie lorsqu’ils sont forcés de manger de la viande non casher, et maintenant Kahana et Lieberman veulent une réforme qui incitera un grand nombre de personnes à être tentées par des aliments interdits. L’une des interdictions les plus strictes de notre Torah sacrée peut tomber en poussière sous les auspices d’accords de coalition. Nous allons tout faire pour ruiner l’adoption de cette terrible loi. »

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦