Coronavirus en Israël : 7 500 cas au cours des dernières 24 heures et le pays se prépare à recevoir les vaccins AstraZeneca

Le directeur général du ministère de la Santé, Nahman Ash, a indiqué ce matin que 7.500 cas de coronavirus ont été détectés hier.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

S’adressant à la radio nationale Reshet Bet, il a souligné qu’il s’agit d’un nombre élevé par rapport à ceux habituellement obtenus le samedi. Il a également déclaré que les chiffres autour des festivités prêtent à confusion et qu’il existe un certain frein à la morbidité et aux infections graves. « Nous ne sommes pas encore sortis de la quatrième vague, nous demandons à la population de continuer à se faire vacciner pour sortir de cette vague », a-t-il déclaré.

Ash a également annoncé que des doses du vaccin AstraZeneca arriveront dans le pays ce mois-ci. Selon lui, elles seront destinées à des populations qui ne pourront pas recevoir celles de Pfizer et Moderna.

🟦 ANNONCE 🟦

Concernant l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis de vacciner les personnes de plus de 65 ans et les populations à risque avec une troisième dose, Ash a déclaré que « les États-Unis ont commencé leur campagne de vaccination plus tard, donc actuellement, ils ne voient pas la diminution de l’efficacité que nous avons déjà vu, c’est pourquoi ils ont pris cette décision ».

Le ministère israélien de la Santé se prépare à l’arrivée de la cargaison de vaccins de la société AstraZeneca le mois prochain. Ces vaccins ne seront administrés qu’à ceux qui ne peuvent pas recevoir les vaccins Pfizer ou Moderna en raison de problèmes liés aux composants du vaccin, qui est basé sur l’ARNm.

Publicité 

En effet, le vaccin d’Astrazeneka est basé sur la technologie des virus inactivés, par opposition à ceux déjà administrés en Israël. La possibilité d’acquérir des doses de la formule développée auprès de la société Novavax est à l’étude, mais dans ce cas il s’agit d’un futur achat car elle n’a pas encore reçu l’agrément + ou FDA.

Huit jeunes Israéliens âgés de 35 à 40 ans sont hospitalisés en situation critique pour le coronavirus et connectés à des appareils ECMO, qui servent à remplacer les fonctions pulmonaires et cardiaques. Comme le rapporte le journal télévisé d’État, aucun n’a reçu le vaccin et la plupart ne souffrent pas de maladies chroniques.

Le ministère de la Santé s’est dit préoccupé par l’augmentation du nombre de jeunes gravement hospitalisés et a déclaré que les statistiques renforcent la version selon laquelle la souche Delta est plus violente.

La personne en charge de schématiser les politiques nationales contre le coronavirus en Israël, le professeur Zalman Zarka, a déclaré ce samedi que la recommandation du comité consultatif de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a considérablement renforcé la politique israélienne, qu’il y a besoin pour une troisième dose contre le Covid-19.

S’adressant à la radio publique israélienne (KAN), Zarka a indiqué qu’à un stade initial, il avait également été décidé de vacciner les personnes de plus de 60 ans et qu’il y avait un processus jusqu’à ce qu’il soit décidé de vacciner l’ensemble de la population.

Selon le responsable, aux États-Unis, il investit actuellement ses efforts auprès de ceux qui n’ont même pas appliqué la première dose. « Israël a été le premier pays à vacciner sa population et c’est pourquoi il faut supposer que dans deux ou trois mois il y aura également une diminution de l’efficacité aux États-Unis et ensuite l’âge de la population qui reçoit la troisième dose sera abaissé », a-t-il déclaré.

 

🟦 ANNONCE 🟦