Crise de 2009 oubliée à Dubaï : l’immobilier de luxe bondit de 87%

Alors que l’économie mondiale connaît un bouleversement , les promoteurs immobiliers de Dubaï sont en fait en train de « dépoussiérer » d’anciens plans de projets prestigieux qui n’ont jamais vu le jour en raison de la crise de la dette de 2008, comme le rapporte cette semaine le « Financial Times ». Selon le rapport, un afflux des plus riches du monde en provenance des pays asiatiques ainsi que de la Russie sans parler des investisseurs en crypto, qui font augmenter la demande d’immobilier de luxe et ravive l’appétit des magnats de l’immobilier.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Tou ce qui est revenu à l’ordre du jour : l’île artificielle « Palm Jebel Ali » et les « Pearl Towers of Dubai » – un projet prévu depuis quelque temps à Rab près de l’entrée d’une autre île célèbre de Dubaï, Palm Jumeirah.

La mémoire des promoteurs et des investisseurs est courte. En 2008, Dubaï a atteint un état d’insolvabilité après l’effondrement des prix de l’immobilier suite à la crise des prêts hypothécaires aux États-Unis.

Le regain d’intérêt pour les projets immobiliers, conservés au fond des tiroirs depuis la grande crise, n’est pas surprenant compte tenu de la demande croissante. Au premier semestre de cette année, il y a eu une augmentation significative tirée principalement par les acheteurs russes qui recherchent pour se protéger des sanctions occidentales au moyen de propriétés à Dubaï. Il convient de rappeler que Dubaï a toujours été considérée comme une destination préférée des magnats du monde entier en raison de l’environnement commercial libéral et de l’ingérence minimale des autorités dans leurs affaires et ce n’est pas pour rien que les gardiens de la révolution iraniens, qui ont établi un empire économique, ont fait de Dubaï l’un de ses centres grâce aux autorités fermant les yeux et traînant les pieds sur chaque question de l’application des sanctions internationales, même lorsque elles sont imposées par le proche allié, les USA.

Au premier semestre 2022, il y a eu une augmentation de 60% du nombre de transactions immobilières résidentielles et une augmentation de 85% de la valeur des propriétés vendues dans l’émirat de Dubaï, selon la société de conseil immobilier Betterhomes dans un rapport qu’il a récemment publié. L’augmentation des achats immobiliers est due à une combinaison de la géopolitique (la guerre en Europe) et de la volonté des investisseurs d’anticiper un « remède pour la Mecque » avant les fortes hausses de taux d’intérêt sur les marchés mondiaux. dans cet ordre : l’Inde, la Grande-Bretagne, l’Italie, la Russie et la France viennent ensuite les acheteurs du Canada, des Émirats arabes unis, du Pakistan et de l’Égypte, le Liban et la Chine fermant la liste des principaux acheteurs.

Le rapport de Betterhomes montre que le nombre d’acheteurs russes a bondi de 164% au premier semestre de cette année par rapport au premier semestre 2021. Il s’agit du saut le plus important lorsque l’augmentation enregistrée par des pays comme la France et la Grande-Bretagne s’est élevée à 42 % et 18 % respectivement. D’autre part, un certain nombre d’acheteurs indiens ont diminué de 8 % tandis qu’en Italie, il y a eu une forte baisse de 17 %. Au total, au cours du premier semestre, un nombre record de 37 762 unités d’habitation ont été vendus à Dubaï, selon les données du Département foncier de Dubaï, la valeur des transactions immobilières résidentielles dépassant 24 milliards de dollars.

Selon Butterhomes, le nombre de transactions d’achat de propriétés de luxe a augmenté de 87% par rapport au premier semestre de l’année dernière. Les investisseurs sont ceux qui contrôlent le marché et au premier semestre 2022, ils représentaient environ 68% de tous les acheteurs, soit une augmentation de 10% par rapport à la période correspondante de l’année précédente.

La marée actuelle sur le marché immobilier de Dubaï, qui a traditionnellement été l’un de ses symboles économiques, vient après la dépression créée par l’épidémie de Corona en 2020. La tendance à l’amélioration a commencé au début de l’année dernière, lorsqu’un mouvement d’achat de résidences de luxe a commencé après que les autorités de Dubaï ont assoupli les restrictions de l’épidémie bien avant d’autres villes du monde, y compris la voisine Abu Dhabi. La guerre en Europe a donné un nouvel élan au marché. Cependant, tout le monde n’est pas sûr que l’augmentation de la demande sur le marché durera pendant longtemps et craignent un scénario similaire de 2008. Selon certains experts, au fil du temps avec l’achèvement des projets prévus, il y aura une situation d’offre excédentaire de propriétés résidentielles aux Emirats, ce qui entraînera une baisse des prix. Il faut y ajouter l’état de l’économie mondiale qui n’est pas porteur de sécurité.

« Financial Times » rapporte que Nakheel, l’une des plus grandes sociétés de développement immobilier de l’émirat, qui renouvelle les plans du projet « Palm Jebel Ali », attend l’approbation du gouvernement pour redémarrer. Avant même d’avoir obtenu l’approbation, il a déjà commencé à essayer d’intéresser les investisseurs au projet. En attendant, Nakhil, l’entrepreneur de Palm Jumeirah, a présenté cette semaine un plan directeur pour un ambitieux projet immobilier appelé « Dubai Islands ». Le projet s’appelait autrefois « Diera Islands ».

Selon les plans présentés, le projet comprend cinq îles réparties sur une superficie de 17 kilomètres carrés et la société déclare qu’elle établira davantage la position de Dubaï en tant que destination pour les investisseurs immobiliers étrangers. Outre les unités résidentielles, les îles comprendront des attractions récréatives, récréatives et culturelles. Le projet « Dubai Islands » comprendra une étendue de plage de plus de 20 kilomètres, environ deux kilomètres carrés de parcs ainsi que des espaces ouverts et des golfs prestigieux surplombant le golfe. Le projet sera situé le long de la côte nord de Dubaï, à une courte distance de l’aéroport international, de Dubai Creek, de Jumeirah et du centre-ville de Dubaï.

L’accent mis par Nakhil sur des projets d’établissement d’îles artificielles ne devrait pas surprendre. La demande de propriétés en bord de mer ne cesse d’augmenter, tout comme les prix. Ainsi, par exemple, les prix des villas à Palm Jumeirah ont bondi de 51% au cours des 12 derniers mois et de 68% depuis le début de l’épidémie, selon les données de la société de conseil en immobilier Knight Frank.

C’est pourquoi d’autres sociétés immobilières que Nakhil ont présenté leurs projets ces derniers mois. Ainsi, par exemple, plus tôt ce mois-ci, Damach Properties a annoncé une variété de penthouses et d’unités de luxe dans trois de ses projets les plus importants à Dubaï.  Le plus grand développement immobilier de Dubaï, a annoncé il y a environ deux semaines un énorme accord pour acheter « Dubai Creek Harbour » dans le cadre d’un accord dont la valeur est estimée à 7,5 milliards de dollars. C’est l’un des projets résidentiels et commerciaux les plus célèbres de Dubaï.

La demande massive de biens immobiliers à Dubaï ne se produit pas dans le vide. L’économie de Dubaï enregistre des taux de reprise impressionnants après que le virus corona l’a durement touchée. L’économie de l’émirat a augmenté de 6,2 % en 2021, selon des données incomplètes fournies par le « Dubai Statistics Au cours des trois premiers mois de cette année, la tendance à la reprise s’est poursuivie, le produit intérieur brut de Dubaï ayant augmenté de 5,9 %, selon les données officielles.

En plus du secteur immobilier qui tire la croissance économique de Dubaï, le secteur du tourisme apporte également sa part. En effet, au cours du premier semestre de cette année, 7,12 millions de touristes étrangers ont visité Dubaï contre 2,52 millions de touristes qui ont visité l’émirat dans le même période de l’année dernière, selon des données récentes publiées par le Département de l’économie et du tourisme des émirats. Une partie importante de ce mouvement touristique a été réalisée grâce à l’accueil de l’exposition Expo Dubaï qui s’est terminée en avril de cette année. Malgré la croissance, l’avertissement les lumières s’allument déjà et principalement en raison de l’inflation rapide qui cette année est censée approcher 6%. La majeure partie de l’augmentation des prix a été enregistrée dans les secteurs du tourisme et des voyages et elle est attribuée à l’augmentation des prix des intrants énergétiques. Il reste un point d’interrogation quant aux perspectives de croissance de ce secteur l’année prochaine également.

Telegram  

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !