MISE A JOUR 17:42:12 :

Arik Lederman, arrêté pour avoir craché contre l’ambassadeur de Pologne en Israël, s’excuse pour ses actes.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

«Je voudrais m’excuser», a-t-il déclaré dans un communiqué. « Ma famille a vécu l’Holocauste et mon appel à l’ambassade portait sur la restitution de biens. »

Lederman a déclaré qu’un agent de sécurité de l’ambassade l’avait traité de «zhid», terme péjoratif désignant un Juif, déclenchant son explosion.

Il répète qu’il n’était pas au courant de l’identité de l’envoyé polonais et dit qu’il a demandé à s’excuser personnellement.

«J’espère qu’avec cela, l’incident prendra fin et restera proportionnel», a-t-il déclaré.


Alors qu’une crise a débuté entre la Pologne et Israël concernant les biens juifs perdus pendant les années de guerre, un citoyen israélien a ouvert sa propre guerre contre les Polonais, mais est ce pour les mêmes raisons ?

Mardi, l’ambassadeur de Pologne en Israël a quitté le bâtiment d’une mission diplomatique, et un inconnu l’a agressé.

Le citoyen a crié avec force, mais dans son discours émotionnel,  Marek Magierowski n’a compris que le mot «polonais».

Cet israélien a exprimé son indignation par des cris puis a craché sur le diplomate en ouvrant la portière de sa voiture.

On sait maintenant que l’attaquant s’appelle Arik Lederman, il a 65 ans, il est architecte et réside à Herzliya Pituah.

Selon lui, il se rendait à l’ambassade de Pologne pour ses affaires, mais le garde ne l’a pas laissé entrer et l’a traité de «Juif». À ce moment-là, la voiture de l’ambassadeur est arrivée. En réponse, il frappa la voiture, puis ouvrit la porte et cracha sur l’ambassadeur.

Lederman affirme qu’il ne savait pas que c’était l’ambassadeur. Depuis il a été placé en résidence surveillée par le tribunal et il lui est interdit d’approcher l’ambassade.

L’incident a suscité une réaction extrêmement négative en Pologne.

Le Premier ministre polonais Mateusz Moravetsky a tweeté : « Je suis très préoccupé par l’attaque raciste contre l’ambassadeur, la Pologne condamne fermement cet acte violent motivé par la xénophobie. »

L’ambassadrice d’Israël en Pologne, Anna Azari, a été convoquée au ministère des Affaires étrangères pour donner des explications.

Le ministère des Affaires étrangères israélien s’est excusé et a déclaré que de telles attaques étaient inacceptables. La garde de police de la mission sera renforcée.

L’ambassade de Pologne a déposé des plaintes auprès de la police et du ministère des Affaires étrangères israélien.

La crise dans les relations entre les deux pays est née du refus du gouvernement polonais de dédommager les biens des Juifs.

La question de la restitution a été soulevée il y a un an après l’approbation par le Congrès américain de la loi 447 – «Justice pour les vivants, ne pas recevoir d’indemnisation». Cette loi encourage les survivants ou leurs proches à recevoir une rétribution pour leurs biens perdus.

Le secrétaire d’État américain doit soumettre un rapport sur les objets perdus par des citoyens dans 46 pays, dont la Pologne.

Aujourd’hui, la Pologne doit envisager une loi spéciale qui clôturera la question de la restitution aux individus. En Pologne, les synagogues et les bâtiments publics sont restitués à la communauté juive, mais aucun avantage n’est accordé aux citoyens dont les ancêtres ont perdu des biens.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

4 COMMENTS

  1. Ceci n’est qu’un agissement isolé d’un individu dont le comportement n’engage en rien l’éthique morale du vrai peuple israélien. Dans toutes les nations, il existe toujours des brebis galeux. Donc pas de généralisation et d’amalgame. La justice israélienne fera son travail une fois pour montrer aux yeux du monde entier qu’Israël est une grande démocratie et il n’y a pas de place pour des voyoux et terroristes fussent-ils juifs.

    • Le gars ce permet de cracher sur un ambassadeur …
      ça serais inverse on en aurais parler dans le monde entier , bref on en reviens à :
      – faite ce que je dis mais pas ce que fait !
      Et dès qu’on les montres du doigt par je te sort histoire des juifs de 45 ,mais ceux qui ont sauver une partie de entres vous et qui ont été déportés pour les avoirs sauvé eux personnes n’en parle …et pourtant il n’était pas juifs !
      Bref pitoyable & cupidité.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.