Mercredi, Facebook a annoncé la restriction des émissions en direct sur le réseau social après que le tireur néo-zélandais ait diffusé son crime en temps réel.

Une série de restrictions a été annoncée à Paris lors d’une réunion des dirigeants mondiaux pour lutter contre la violence en ligne.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le problème des émissions en direct est survenu après que le terroriste à Christchurch lui ait fixé une caméra sur le front et a montré ses meurtres sur Facebook. La vidéo a été vue par des centaines de milliers de personnes avant d’être supprimée.

En conséquence, Facebook et Google ont dû bloquer des millions de copies de la vidéo.

Parmi les mesures proposées : un utilisateur qui sera déclaré coupable d’appels à la violence au moins une fois sera bloqué dans l’application.

Le Premier ministre de la Nouvelle-Zélande a accueilli favorablement l’innovation de Facebook et a appelé d’autres réseaux sociaux à prendre des mesures restrictives pour combattre le terrorisme en direct.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !