Dalil Boubakeur (Mosquée de Paris): « Les Juifs ont modifié le Texte sacré et substitué Isaac à Ismaël »

Le modéré Dalil Boubaker devient-il extrémiste, si ce n’est antisémite ?

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Nous espérons nous tromper !

Un article signé par lui-même, sur le site internet de la Grande Mosquée, montre beaucoup d’agressivité envers tout ce qui n’est pas musulman, dans un texte écrit dans un très bon français, ce qui ne fait pas de doute dans le choix des mots employés.

Nous passerons sur le mépris exprimé dans cet article des autres religions, de la Thora (Bible) tournée en dérision, pour en arriver directement à la communauté juive et à son histoire.

En effet,  le recteur de la Grande Mosquée de Paris explique que les Juifs ont faussé le texte de la Bible en changeant le nom de Ismaël en Isaac (afin de lui prendre l’héritage d’Avraham, la Terre d’Israël – cqfd).

Publicité 

Le rédacteur écrit  :

« Les légendes immorales, les invraisemblances et les niaiseries de la Bible doivent être sinon acceptées, du moins jugées de bon cœur et avec une indulgence souriante. »

Quant à la circoncision : 

« L’Islam rejette comme grossièrement naïve et prétentieuse toute idée d’alliance avec Dieu fondée sur l’écoulement du sang des parties génitales. » 

« Selon la Genèse, le « candidat » à l’immolation était Isaac. Selon la thèse musulmane, il s’agit d’Ismaël. Les sémitisants (…) ont souligné cette falsification et considèrent en outre les chapitres suivants, surtout le chapitre XXII, comme transformés et pratiquement vidés de leur substance à cause des compilateurs tardifs des traditions juives qui se sont évertués, en arrangeant les textes à leur manière, à faire d’Isaac et de son fils Jacob les seuls dépositaires de la révélation et les seuls fondateurs du culte. Pour rendre cohérente la narration biblique et leur conception de la prophétie comme un privilège exclusif d’Israël, ils ont modifié le Texte sacré et substitué Isaac à Ismaël. »

« Le faux ressort d’ailleurs du style « ton fils unique, celui que tu aimes, Isaac », etc. Cette insistance et ces précisions nullement indispensables trahissent à elles seules, chez le faussaire anonyme, une détermination intéressée et donc obstinée à convaincre ses lecteurs, malgré la matérialité des faits, d’une contrevérité patente.»

Allons-nous crier à la propagande au risque de se faire traiter de raciste ? Ou de victimaires ? Et bien oui, car ce genre d’article frise la propagande haineuse, surtout après les nombreux attentats contre les Juifs en France, que ce soit contre Ilan Halimi, l’école Ozar Hathora, l’épicerie Casher, Sarah Halimi…

Si le Juif est considéré selon ce recteur comme un falsificateur, un voleur de terre, un tricheur, avec ou sans sourire, qu’en sera-t-il pour les jours prochains de la sécurité des enfants juifs dans leur école et pour leurs parents au sortir des synagogues ?

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

 

🟦 ANNONCE 🟦