Le député Yehuda Glick a fait l’éloge de sa femme décédée ce matin . Il a dit à ses funérailles:

 » Je t’aime Yafi et avant de faire ton éloge je veux te demander pardon  » devant son corps allongé sous un tissus de velours bleu.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Quand nous étions fiancé, tu m’a demandé « Yehouda m’aimes tu ?  » Et je t’ai dit oui mais cela ne se faisait pas pour un élève de yechiva. Mais tu as insisté et tu m’as demande de te dire  » Ani Ohev Otah » et que même le Bahouh Yechiva pouvait le dire, oui   » Je t’aime Yaffi » .

Le député n’a fait que pleurer la mort de sa femme et a fait pleurer toute l’assemblée.

Yaffi Glick fut ces derniers mois dans le coma et a été admis à l’hôpital à Jérusalem près avoir subi des lésions cérébrales suite à un AVC. Elle a accompagné son mari lors de ses longs jours d’hospitalisation apres avoir été gravent blessé par un arabe qui n’acceptait pas que le député encourage les juifs à se rendre sur le Mont du temple.

Suite à l’absence du député à la Knesset,  qui devait voter aujourd’hui la loi sur la fermeture des magasins le Shabath, l’opposition a refusé de reporter le vote suite au drame que vit Yéhouda Glick et sa famille. De nombreux politiciens ont été choqués par tant d’inhumanité de la part des partis de l’opposition.

Le ministre de l’Intérieur, Aryeh Deri a attaqué l’opposition, qui a refusé de compenser le député Yehuda Glick dans un vote sur la loi sur les supermarchés malgré la mort de sa femme. « Tout n’est pas de la politique », a-t-il déclaré. « Ne transformez pas le débat en une démonstration d’inhumanité »

Tous nos voeux de consolation à toute la famille Glick.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !