À compter du 1er janvier 2019, tous les acheteurs de propriétés en Israël seront tenus de fournir un rapport sur l’origine de l’argent pour lequel la transaction a été effectuée. Ceci s’applique à l’achat d’appartements, de terrains, d’espaces commerciaux, de bureaux, etc.

L’Internal Revenue Service rappelle que cette exigence est l’un des articles de la loi sur la réduction de la circulation de trésorerie qui interdit toute transaction en espèces supérieure à 11 000 shekels.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Shai Aaronovich, responsable du service des impôts fonciers du Conseil des impôts, a déclaré qu’il serait possible de fournir des documents sur l’origine de l’argent pour lequel le bien a été acheté pendant six mois après la signature de la transaction, car il arrive souvent que l’acheteur ne sache pas exactement où prendre l’argent.

Il sera possible d’envoyer des documents via une page spéciale du site Web de l’administration fiscale. Quiconque ne le fait pas dans six mois sera puni d’une amende.

Il est des petits clics qui peuvent avoir un grand impact. Infos-Israel.News est un beau projet qui mériterait amplement qu’un vieil adage s’applique à lui : « les petits ruisseaux font les grandes rivières ». Soutenez nous !

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

Vous avez un blog ou un site, et voulez partager nos articles, rendez vous sur notre Page : Un texte d'introduction de l'article de votre choix de 600 mots avec le lien est à votre disponibilité et autorisé à la reproduction dans de telles conditions !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.