Le Centre Edmond Fleg à Marseille a organisé une soirée spéciale « élections israéliennes », le 22 janvier, animée par le Consul Général d’Israël, Barnéa Hassid, le Pr Gilbert Benhayoun, Evelyne Sitruk et modérée par le Pr Hagay Sobol. La pédagogie et l’information étaient au rendez-vous. Mais le cœur de la soirée a été la simulation d’un vote avec la salle, dont les résultats contrastés ont été largement commentés par les orateurs, le public et la presse venue en nombre.

Israël au cœur de la Cité Phocéenne

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Alors que le Président Shimon Peres vient juste de confier à Benjamin Netanyahou la responsabilité de former le prochain gouvernement d’Israël, revenons sur un évènement important qui s’est déroulé à Marseille. Le Centre Edmond Fleg a organisé une soirée spéciale « élections israéliennes », le 22 janvier. Etait-ce bien là, le rôle d’un centre culturel ? Et pourquoi la seconde ville de France, complétement immergée dans le formidable évènement international qu’elle organise, Marseille-Provence 2013 Capitale Européenne de la Culture (MP2013), pouvait-elle bien s’intéresser à un évènement se déroulant à des milliers de kilomètres, si loin de ses préoccupations du moment ?

Il y a au moins cinq raisons à cela :

  • Tout d’abord, Marseille et Haïfa, la capitale de la Galilée, sont jumelées. Couvrir ce rendez-vous citoyen, s’il en est, était donc tout naturel.
  • L’une des thématiques de MP2013 est le rapprochement des 2 rives de la Méditerranée. Nous sommes au cœur du sujet.
  • Parce que la France et Israël vivent une communauté de destin, avec l’opération de libération du Mali, et la lutte contre le terrorisme et l’islamisme.
  • Ensuite, rien de ce qui se passe dans ce pays sur-médiatisé ne passe inaperçu. Le nombre d’articles publiés laisserait croire qu’Israël occupe sur le plan international une place proche de celle des USA. On a peut-être aussi l’impression que l’avenir du processus de paix dépend en partie de ce scrutin.
  • Enfin, Le Centre Fleg est un Centre Culturel ouvert sur la Cité, dont l’un des rôles est de mieux faire connaître ce voisin à la fois, si proche et si lointain, mais qu’en définitive on connaît si mal, en comparaison des autres composantes de la ville de Marseille et de la région PACA.

Pédagogie et actualité, au rendez-vous

Ce rendez-vous a été conçu comme une soirée pédagogique avec des conférences très documentées et à la pointe de l’information, avec le Consul Général d’Israël, Barnéa Hassid, le Pr Gilbert Benhayoun, Président du « Groupe d’Aix », un Think Tank préparant aux négociations israélo-palestiniennes, et Evelyne Sitruk, Adjointe au Maire du 1er secteur de Marseille, Patrick Mennucci, et membre du Conseil d’Administration du Centre Fleg. Mais également et surtout, de l’actualité commentée en directe, avec un retour permanent sur ce qui ce passait au même moment sur le terrain en Israël.

Pt Benhayoun

Les 34 listes initiales en lice pour la XIXème Knesset, le Parlement israélien, ont été passées en revue, leurs spécificités, et les ponts communs. Les orateurs sont revenus sur les difficultés que représente la proportionnelle intégrale pour former un gouvernement, l’émiettement des partis, la pression exercée par les petits groupes indispensables à la formation d’une coalition.

Tour à tour ont été abordé les sujets qui ont fait la campagne, tels que : le social et l’économie ; les accords de paix avec les palestiniens ; le poids de la population ultraorthodoxe et des partis religieux ; le vote arabe et l’influence démographique ; les relations avec les USA ; l’Europe et la France en particulier, les différences entre la politique étrangère sous le gouvernement Sarkozy et celui de François Hollande ; la menace iranienne et la lutte contre le terrorisme ; les relations avec les pays arabes, le rôle du Qatar et de l’Arabie Saoudite, l’instabilité suite aux printemps arabes ayant amené au pouvoir des gouvernements islamistes.

Un public varié, où l’on retrouvait pèle mêle, élus, adhérents, et des journalistes nombreux qui avaient décidé de couvrir l’évènement, n’ont pas hésité à prendre la parole pour commenter ou apporter un éclairage sur un sujet particulier, parfois avec des convictions qui n’avaient rien à envier à la Knesset !

Il ressort que la société israélienne, la seule démocratie du Proche et du Moyen-Orient, fait preuve d’une vivacité incroyable. Alors que le pays sort à peine de la guerre à Gaza, le parlement israélien, n’hésite pas à renouveler près de la moitié de ses 120 membres. Du jamais vu, surtout si l’on considère qu’un bon nombre sont des novices en politique. Cependant, si l’on revient sur les programmes, force est de constater que désormais peu de chose sépare les grands partis. La campagne ayant été axée sur les personnes plutôt que les idées.

Simulation électorale

Le clou de la soirée, particulièrement apprécié du public, a été le moment où la salle toute entière a participé à un vote comme en Israël ! Il s’est installé alors un joyeux vacarme, les présents se déplaçant d’un bout à l’autre de la pièce et échanger pour décider quelle liste inscrire sur le bulletin.

Résultats des principaux partis :

Partis

Marseille % des bulletins

Israël Nb de députés

LIKOUD BEITEINOU (Droite) Netanyahou Lieberman

40%

31 députés

AVODA (Parti travailliste) Yehimovitch

17%

15 députés

MERETZ (Extrême Gauche) Zahava Galon

10%

6 députés

HATNUAH (Centre) Tsipy Livni

7%

6 députés

YESH ATID (Centre) Yahir Lapid

3%

19 députés

KADIMA (Centre) Shaul Mofaz

3%

2 députés

HABAYIT HAYEHUDI (Droite nationaliste) Naftali Bennett

3%

12 députés

AM SHALEM (Dissident Shass) Haïm Amsellem

3%

0 députés

YAHADUT HATORAH (Judaïsme unifié de la Torah)

3%

7 députés

HABAYIT SHELANOU (Union nationale)

3%

0 députés

OTZMA LEISRAEL  (force pour Israël)

3%

0 députés

Partis verts

3%

0 députés

SHASS (Sépharade Religieux) Elie Yishaï

0%

11 députés

Partis arabes

0%

11 députés

Votes blancs

3%

 

Bien que le vote « Marseillais » ne soit pas représentatif, selon la méthodologie habituellement employée pour les sondages, et donc à prendre avec précaution, il traduit néanmoins une certaine tendance. Et au final, bien que Netanyahou sorte gagnant, à la fois à Marseille et en Israël, les résultats sont étonnants de part et d’autre et posent de nombreuses interrogations.

Influence de « l’affaire Mérah » sur le vote français ?

Tout d’abord, alors que l’on s’attendait à une campagne sans grande surprise en Israël, on est loin du score confortable annoncé pour l’association « Likoud – Israël Beitenou », avec l’émergence d’un bloc centre-gauche faisant jeu égal avec la droite. Et tout particulièrement, l’étonnante percée au centre de l’échiquier politique de la formation de l’ancien journaliste Yaïr Lapid, un nouveau venu. Etonnant également, et qui pourrait poser des problèmes pour constituer une coalition stable, avec le renforcement du mouvement nationaliste de Naftali Bennett, à droite du Likoud.

A Marseille, le Premier Ministre israélien sort largement en tête, par contre, les deux partis cités précédemment n’ont pas fait recette, dépassés par le parti travailliste qui réalise ici le deuxième score. Deux autres différences notables avec l’Etat Hébreu, ni le Shass, le parti orthodoxe sépharade, ni les listes arabes n’ont recueilli de suffrage, alors qu’ils ont fait le même score en Israël.

Le Consul

Les journalistes se sont interrogés sur ces différences et particulièrement sur le très bon score de « Bibi ». « Cela pourrait s’expliquer par un sentiment d’insécurité, surtout depuis l’affaire Mérah. » Cette tendance qu’il faut bien se garder de généraliser, pourrait s’interpréter comme un vote sécuritaire où serait projeté sur Israël, des préoccupations françaises. Une véritable étude sociologique reste à faire.

 

Au total, une soirée passionnante qui a vécu le débat au rythme de l’actualité. Une expérience qui en promet d’autres et notamment lorsque le gouvernement aura été formé. Alors prenez rendez-vous en suivant les programmes du Centre Edmond Fleg de Marseille.

 

JT de France3Provence sur la soirée électorale :

http://hagaysobol.overblog.com/vu-%C3%A0-la-tv-:-soir%C3%A9e-sp%C3%A9ciale-%C3%A9lections-isra%C3%A9liennes-au-centre-fleg

 Par le Pr Hagay Sobol pour Alyaexpress-News

Références :

http://hagaysobol.overblog.com/soiree-speciale-elections-israeliennes-au-centre-fleg

http://www.atlantico.fr/decryptage/palestiniens-bientot-plus-nombreux-que-juifs-en-israel-demographie-ou-guerre-chiffres-hagay-sobol-597710.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/vers-legislatives-revolutionnaires-en-israel-hagay-sobol-596620.html

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !