En Israël, tout le monde peut se marier, et à droit au bonheur (vidéo).

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

L’organisation Inbar d’Israël organise des événements pour environ 40 célibataires handicapés cherchant à trouver l’âme sœur. Inbar a été fondée par le Rav Shaul Inbari qui est né avec une paralysie cérébrale sévère, et qui a vécu une terrible vie dans une maison vide. Rabbi Inbari a rencontré Neta, et l’a épousé l’année dernière….

Pour les personnes ayant des déficiences physiques, la solitude est l’un des plus grands défis. L’organisation Inbar existe pour répondre à ce besoin.
Photo : Batya est l’une de ses jeune femmes à bénéficier de cette association. Israel 21Liat Mansfeld, 37 ans, de la ville de Haifa est  assistante sociale qui conseille et enseigne au College Oranim. Malgré ses qualifications impressionnantes, elle n’a pas trouvé son âme sœur sur des sites de rencontre et les entremetteuses. Très probablement, parce que Mansfeld est aveugle.

«Les gens ont très peur de quelqu’un avec des différences», dit-elle.

Elle fait partie de ces quelques 40 célibataires israéliens qui assistent à des événements mensuels parrainés par Inbar, un organisme national qui existe depuis quatre ans, et crée des opportunités dans l’intégration sociale et le développement des compétences pour le mariage entre adultes handicapés.

« Israël est une société très axée sur la famille», explique le directeur Laurie Groner. « Alors que la société est de plus en plus accueillante pour les personnes handicapées, il y a encore les défis de l’exclusion sociale, et cette difficulté de fonder une vie de famille comme les autres. »

 

Photo : Réunions mensuelles de Inbar comprenant des ateliers et des réunions pour favoriser la communication -Israel 21

Inbar veut dire en hébreu  » l’ambre », une substance qui semble comme le roc, mais est en fait faite d’une résine  fossilisée. Cette image est une métaphore pour les membres de Inbar, les personnes handicapées montrent une image qui ne parvient pas à se révéler et qui restent dans leurs cœurs.

C’est aussi pour se rappeler du Rav Shaul Inbari, 46 ans, qui est né avec une paralysie cérébrale sévère, et a écrit un livre sur l’ handicape dans la loi juive. Il y a quatre ans, confiait-il à son ami Shalomi Eldar, un rabbin de la communauté, qu’il désespérait de passer le reste de son temps seul après son travail, dans une maison vide.

« Cette nuit-là, ils ont envoyé des courriels à tout le monde, demandant dans leurs listes personnelles de distribution, si quelqu’un était intéressé à créer un groupe social pour des personnes handicapées», a dit Groner:  « Le lendemain matin, le téléphone de Shalomi a commencé à sonner et depuis, il ne s’est plus arrêté. »

Ils ont annoncé une réunion dans un appartement accessible :  «Quand il y avait 20 personnes à l’intérieur et à l’extérieur aussi, et plus de place dans l’appartement,  ils ont réalisé qu’il fallait trouver un endroit plus grand. Ils ont commencé à se réunir toutes les six semaines environ », explique Groner.

C’est ainsi qu’Inbari a rencontré Neta, sa future épouse. Leur mariage s’est déroulé en 2012, et a été présenté à la télévision israélienne puis a été largement regardé sur YouTube (ci dessus).

«La plupart de nos membres sont des handicapés physiques légers pour cause de cécité, mais aussi des personnes en fauteuil roulant», explique Groner.

«Certains sont nés avec un handicap, tandis que d’autres ont été blessés dans des accidents de voiture, ou des attaques terroristes. ce sont des adultes, pour la plupart des employés, dont beaucoup ont des diplômes universitaires. La solitude est le plus grand défi auquel ils sont confrontés ».

Depuis la création de cette organisation à but non lucratif, Inbar parraine des événements mensuels qui incluent un atelier ou une conférence relative à la création de liens de communications ou d’autres sujets liés au mariage.

Ori de Raanana participe aux événements Inbar depuis le début, et est assisté par une bénévole, et il peut se déplacer via un service de minibus prêté par l’équipement médical de l’organisation Yad Sarah.

« Mais je continue de venir, car il est difficile pour moi de trouver quelqu’un», dit Ori, qui prend des cours en infographie et apprend les compétences de vie dans un programme spécial à Sderot.

Batya de Efrat, 24 ans, universitaire a commencé à venir à INBAR, après que sa sœur ait remarqué un article sur l’organisation dans un journal israélien.

« J’ai essayé plusieurs marieurs, et je n’ai jamais été vraiment en mesure de trouver quelqu’un», dit-elle. Elle sort avec un homme qu’elle a rencontré par Inbar depuis un mois. Mais elle aime aussi à l’occasion rencontrer d’autres jeunes femmes handicapées, « pour se connecter à des gens qui sont comme moi. »

Photo : Ori n’a pas encore trouvé sa bien aimée, mais il vient à chaque réunion.Israel 21

Shani, 28 ans,étudie pour obtenir un diplôme en travail social à l’Université hébraïque. «J’aime la philosophie, mais parce justement, je suis différent ou que je marche différemment, je ne peux pas faire ce que tout le monde fait. »

 

Photo : Shani, 28 ans, étudie pour obtenir un diplôme en travail social.Israel 21

En plus des réunions mensuelles, Inbar a parrainé des ateliers de préparation au mariage en 10 séances à Jérusalem et Petah Tikva, et il vient d’ouvrir un cours de préparation au mariage en 15 sessions à l’Université Bar-Ilan.

Informez vous en temps réel !

Rejoignez nous sur Telegram en cliquant sur ce lien :

https://t.me/infoisraelnews

Telegram  

Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !