Est ce que le directeur de l’université Ben Gourion autorisant des drapeaux de l’OLP était dans l’illégalité ?

Ce matin (jeudi), les responsables des universités ont envoyé une lettre au ministre de l’Éducation, Yifat Shasha Bitton, dans laquelle ils cherchaient à soutenir le professeur Daniel Haimovich, président de l’Université Ben Gourion du Néguev. Ils ont appelée la directrice du ministere de l’éducation à agir pour stopper la « dangereuse campagne d’agitation sous l’égide d’un débat politique, dont tout le but est de susciter la sympathie des extrémistes, des deux côtés de la barricade ».

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Qui sont les extrémités dont parle cette lettre ? Les sionistes israéliens ? Car pour rapel, les drapeaux de l’OLP qu’ils ont autorisé sur le campus est une organisation terroriste.

Les vents dans le système d’enseignement supérieur et le système politique ont éclaté cette semaine après que des étudiants bédouins ont organisé un rassemblement à l’Université Ben Gourion pour marquer le jour de la Nakba et ont agité des drapeaux de l’OLP.

Publicité 

Le maire de Beer Sheva, Rubik Danilovich, a également écrit au président de l’université qu’il ressentait « le choc et la honte » face aux « drapeaux palestiniens fièrement hissés et aux chants de louange pour les ennemis d’Israël dont le seul désir est de les détruire ». Ajoutant : « L’État d’Israël n’a qu’un seul drapeau », a-t-il écrit.

Il convient de noter que l’université Ben Gourion a expliqué au moment de l’incident qu’ils étaient autorisés à agiter des drapeaux palestiniens car la justice israélienne ne l’interdit pas : « Nous avons vérifié et l’avis juridique du procureur général que nous avons reçu est que les manifestants sont autorisés à pour agiter des drapeaux. « Le gouvernement israélien a des accords avec lui. »

Pendant des années, le Comité des directeurs d’université (VRA) a été considéré comme un organe élitiste détaché du corps étudiant.

Lundi dernier, les étudiants bédouins de l’Université Ben Gourion de Be’er Sheva ont organisé un rassemblement pour marquer la Journée de la Nakba à l’initiative du parti Hadash, qui a également provoqué une tempête politique.

Quelques jours plus tôt, une émeute similaire avait éclaté à l’Université de Tel-Aviv, avec des étudiants arabes célébrant le jour de la Nakba et agitant des drapeaux palestiniens. Des affrontements ont éclaté entre des étudiants arabes et des étudiants du mouvement « If You Will » qui ont manifesté sur place avec des drapeaux israéliens. En conséquence, la police a arrêté trois étudiants soupçonnés d’atteinte à l’ordre public.

Plus tôt ce mois-ci, un habitant d’Abou Qweider, un étudiant de 21 ans à l’université Ben Gourion, a été arrêté parce qu’il était soupçonné d’avoir enfreint la loi antiterroriste . De plus, il y a quelques mois, il a été révélé qu’un certain nombre d’étudiants bédouins opéraient dans une cellule qui servait de «garde de chasteté» envers la tenue vestimentaire et le comportement des étudiantes du secteur. Selon les soupçons, les mêmes étudiants avaient l’habitude de prendre des photos des filles et de les menacer en affirmant qu’elles seraient renvoyées chez leurs familles.

Est il autorisé par la loi de hisser un drapeau de l’OLP en Israel ?

Selon l’avocate Shirley Grill, assistante du procureur général, elle précise que « bien que hisser le drapeau de l’OLP soit une infraction en vertu des dispositions de l’ordonnance sur la prévention du terrorisme ». Cependant, elle note que « ces dernières années, des instructions ont été données pour que, dans des circonstances appropriées, une personne ne soit pas poursuivie pénalement à la suite du hissage du drapeau et chaque cas sera examiné en fonction de ses circonstances. »

Dans le contexte du phénomène croissant de manifestations dans tout Israël, au cours desquelles des Arabes et des gauchistes agitent des drapeaux de l’Autorité palestinienne, la députée Orit Struck (Sionisme religieux ) a présenté un projet de loi interdisant le hissage ou l’accrochage des drapeaux de l’Autorité palestinienne, tant que l’AP paie de l’argent aux terroristes.

Selon Struck, le principe directeur du projet de loi apparaît dans la première section, selon laquelle l’Autorité palestinienne est une entité qui encourage et budgétise le terrorisme contre l’État d’Israël, et donc son drapeau est considéré comme le drapeau d’une organisation terroriste.

La loi prévoit une peine de 3 ans d’emprisonnement ou une amende de 5 000 NIS pour quiconque agite ou accroche un tel drapeau, et définit également un rassemblement dans lequel le drapeau de l’AP est hissé comme un rassemblement interdit, dans lequel la peine est d’un an d’emprisonnement. Il a en outre été déterminé que la loi s’appliquerait également dans les zones de peuplement israélien en Judée-Samarie (zone C).

Le projet de loi de Struck vise également à lutter contre le phénomène de non-application par la police et établit donc une obligation de signalement d’un délai de quatre mois pour les infractions à la loi et leur traitement.

Concernant le vandalisme du drapeau israélien quelle est la loi ?

En 2016, il a été approuvé d’augmenter l’amende pour vandalisme du drapeau de l’État à un montant de 50,00 NIS. Bien que seuls quelques civils aient été poursuivis pour cela, il s’agit d’un sujet sensible qui peut non seulement vous faire payer mais aussi vous exposer à des peines de prison.

En effet, le drapeau d’État est l’un des symboles les plus importants de l’État d’Israël, et toute corruption ou mépris du drapeau constitue une violation de la dignité de l’État. En 1949, la loi a été promulguée pour la première fois et stipulait que toute personne qui portait atteinte au drapeau de l’État devait payer une somme de 300 £ et était également exposée à 1 à 3 ans d’emprisonnement ainsi qu’à refuser les services de santé ainsi que les allocations d’un condamné. L’amendement à la loi a été soumis en 2016 à la lumière d’une série d’affaires dans lesquelles le drapeau de l’État a été brûlé ou vandalisé par des émeutes, qui ont provoqué une large couverture médiatique ainsi que l’indignation publique.300 personnes condamnées paieront une somme de 50 000 NIS et a fixé une peine de prison de trois ans.



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !
 
🟦 ANNONCE 🟦