Les autorités françaises ont accusé samedi un homme de 33 ans, qui avait prêté serment d’allégeance à l’Etat islamique dans une vidéo, annonçant qu’il avait préparé une attaque terroriste, selon des sources judiciaires.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’homme, qui n’était pas connu de la police, a été arrêté près de la ville méridionale de Nîmes , ce mardi. Des matériaux de fabrication de bombes ont été trouvés dans sa maison mais il n’y avait aucune indication des cibles qu’il prévoyait d’attaquer.

« C’est la première attaque déjouée cette année », a indiqué à l’AFP une source proche de l’enquête.

L’homme a été accusé d ‘«association avec des terroristes» et placé en détention.

« L’enquête a commencé lorsque la police a vu sur les réseaux sociaux, un homme dans la région de Nîmes avec des tendances islamistes essayant de se procurer une arme », a indiqué la source proche de l’enquête.

Le raid sur la maison de l’homme a abouti à un tube rempli de poudre qui pourrait probablement être utilisé comme explosif, différentes poudres et un dispositif pour allumer un feu, a indiqué la source.

Plusieurs vidéos prises l’année dernière ont été saisies, dont une dans laquelle l’homme promet allégeance à Daesh et Abu Bakr al-Baghdadi avec le drapeau noir de l’organisation en arrière-plan.

Daesh a revendiqué deux attentats en France l’année dernière: le 20 avril, un policier a été abattu sur les Champs-Elysées de Paris et le 1er octobre dans la gare de Marseille, tuant deux personnes.

Les attaques djihadistes ont fait 241 victimes en France depuis le début de l’année 2015

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

Laisser votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.