Tristan Morgan, militant d’extrême droite aux idées antisémites extrêmes, a été documenté dans les caméras de sécurité de la synagogue à Exeter, en Grande-Bretagne, lorsqu’il a tenté de mettre le feu à la synagogue le 21 juillet de l’année dernière, peu avant le jeûne du Tisha B’Av.

Sur les photographies, Morgan a été vu en train de casser la fenêtre de la synagogue avec une petite hache, puis d’essayer de verser des liquides pour mettre le feu à la synagogue, mais le feu a enflammer ses vêtements et il semble s’être échappé avec le feu dans ses cheveux. Les flammes se sont éteintes après quelques secondes et Morgan n’a subit que de légères brûlures.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Vendredi, le tribunal britannique a condamné Morgan à une hospitalisation forcée illimitée à l’hôpital psychiatrique de Londres après avoir reçu l’avis des médecins qui l’ont examiné et déclaré qu’il « avait subi une attaque psychotique lors de l’attaque de la synagogue ».

L’un des procureurs au procès a décrit Morgan comme ayant « de profondes croyances antisémites » et a déclaré que celui-ci avait reconnu l’incendie criminel, conservant un livre sur « la suprématie blanche » et encourageant le terrorisme dans une chanson intitulée « The White Man ».

Matt Lawler, le chef de la police d’Exeter, a déclaré : « Les photographies présentées au tribunal montrent le niveau de planification, de détermi-nation et de direction de Morgan, ce que démontrent clairement les vastes éléments de preuve qui prévalent à l’extrême droite, à l’antisémitisme et à la suprématie blanche. Une ordonnance d’hospitalisation forcée est l’étape la plus appropriée. « 

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !