Le journal « Haaretz » disposait de documents indiquant des problèmes majeurs d’évacuation des blessés en cas de guerre majeure dans le nord du pays.

Les services de la MADA avertissent le Premier ministre et le gouvernement depuis deux ans maintenant qu’ils ne pourront pas faire face au flot de victimes, et n’ont pas réagi.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La plupart des ambulanciers para-médicaux sont des réservistes et seront appelés à faire leur service militaire, tandis que les civils seront laissés sans protection.

Le MADA ne dispose pas suffisamment de véhicules blindés pour évacuer les blessés en cas de conflit dans le nord, qui s’annonce très grave. En outre, les systèmes de communication et, par conséquent, la coordination entre les services peuvent être détruits.

Le gouvernement avait précédemment promis une communication radio spéciale, indépendante des réseaux, mais elle n’a pas encore été commandée.

Un autre cas, est celui de l’aéroport « Ramon » qui, pendant la guerre, devrait servir d’alternative à « Ben-Gurion ». Le nouvel aéroport n’est toujours pas prêt pour les urgences. La préparation nécessite 5 millions de shekels, mais nous n’en parlons pas encore.

Des lettres décrivant les problèmes ont été envoyées au gouvernement et aux commandants militaires en 2017 et 2018 ; cependant, les FDI n’ont pas répondu et le bureau du Premier ministre a répondu que «le travail est en cours».

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !