Israël enregistre près de 4 000 cas de Covid et 15 morts, le cabinet va se réunir à nouveau ce soir

Le cabinet israélien du coronavirus devait se réunir mardi soir alors que le pays a enregistré plus de 3 800 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures, le plus élevé depuis début mars.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les ministres discuteront de l’imposition de nouvelles restrictions pour contenir la nouvelle vague, alors que le Premier ministre Naftali Bennett aurait averti son gouvernement que des « mesures douloureuses » pourraient être nécessaires.

Avec une quinzaine de personnes décédées depuis lundi matin, le pays a également enregistré le bilan quotidien le plus élevé depuis quatre mois, alors que le nombre de malades graves s’élevait à 221, soit neuf de plus que la veille et 66 de plus que mardi dernier.

🟦 ANNONCE 🟦

« Nous devons dire avec honnêteté, l’espoir n’est pas un plan de travail », a déclaré Bennett selon Channel 12. « Nous continuons actuellement à poursuivre l’approche que nous avons adoptée, en suivant le nombre total de patients graves – hospitalisés, ventilés, sur Ecmo et ainsi de suite – et nous voulons voir l’effet. Nous gardons constamment le doigt sur le pouls. Des étapes douloureuses peuvent être nécessaires. »

Bennett a également noté que le nombre de patients graves doublait tous les dix jours.

Publicité 

« Dans dix jours, nous prévoyons d’avoir quelque 400 patients graves », a-t-il fait remarquer. « Le taux de doublement est alarmant et les chiffres parlent d’eux-mêmes. Nous faisons de gros efforts pour encourager la vaccination, envisageons d’étendre le troisième vaccin aux plus jeunes et espérons voir un arrêt. »

Entre autres mesures, les ministres discuteront du retour d’une version plus stricte du laissez-passer vert.
« Nous envisageons de resserrer le laissez-passer vert et des mesures supplémentaires autant que possible, sans nuire à l’activité économique », a déclaré lundi le directeur général du ministère de la Santé, le professeur Nachman Ash, lors d’un point de presse.

Le plan, qui n’accorde actuellement l’accès aux sites et aux activités qu’aux personnes entièrement vaccinées, rétablies ou ayant subi un test de coronavirus au cours des 72 heures précédentes, ne s’applique qu’aux rassemblements de plus de 100 personnes.

Selon des informations parues dans les médias israéliens, parmi les mesures envisagées par les ministres figure le rétablissement d’un système de laissez-passer vert complet, qui s’appliquait à plusieurs activités quel que soit le nombre de participants, et l’annulation de l’exemption actuelle pour les enfants de moins de 12 ans.

De plus, des masques obligatoires pour les grands rassemblements en extérieur, un plafonnement des rassemblements et des limites du nombre de travailleurs présents dans les bureaux publics pourraient être discutés.
La Douzième chaîne a également déclaré que Bennett commençait à envisager la possibilité d’imposer un verrouillage pendant les fêtes juives de septembre, si la morbidité générale et grave continuait de suivre une progression similaire à celle actuelle. Lors du briefing, Ash a qualifié la situation d’inquiétante.

Quelque 3 818 nouveaux cas ont été identifiés lundi, avec 3,78 % des 113 723 tests traités donnant un résultat positif. Comme le nombre de nouveaux cas, le taux positif est également le plus élevé depuis début mars.

   
🟦 ANNONCE 🟦