La compagnie de chemin de fer néerlandaise « Nederlandse Spoorwegen » (NS) a révélé la semaine dernière son intention d’offrir une compensation financière aux survivants et aux proches des victimes de l’Holocauste qui ont été transportés par chemin de fer néerlandais vers les camps de concentration nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Selon le radiodiffuseur public allemand Deutsche Welle, le PDG de NS, Roger van Boxtel, a révélé cette proposition de plusieurs millions de dollars lors d’un événement organisé au Utrecht Railway Museum.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Plus de 70% des Juifs néerlandais ont été déportés et assassinés dans l’Holocauste, la plupart d’entre eux étant transportés à mort par la voie ferrée nationale. L’entreprise a gagné des millions en transportant des familles juives dans un camp de transit nazi.

Quelque 107 000 Juifs néerlandais ont été emmenés au camp de transit de Westerbork d’où ils ont été déportés, principalement dans les camps de morts d’Auschwitz et de Sobibor. Seulement 5 000 ont survécu. Westerbork est devenu un camp de transit en 1941 et les premiers déportés sont partis le 15 juillet 1942. Le dernier train est parti le 13 septembre 1944, avec 279 Juifs à son bord.

NS a déclaré que les déportations étaient une « page noire de l’histoire de la société ».

En 2005, la société s’est excusée pour son rôle dans l’aide apportée aux occupants nazis pendant la guerre, mais elle n’a créé qu’une commission pour décider du montant de la restitution à payer.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !