La décision de fermer le dossier dans l’affaire contre Netanyahu rend fou la gauche israélienne qui compte manifester en masse au milieu d’une épidémie

Les publications selon lesquelles le conseiller juridique du gouvernement, Avihai Mandelblit, est prêt à mettre fin à l’affaire 2000 contre leader de l’opposition Netanyahu, ont suscité une vague d’indignation sur les réseaux sociaux de la part de la gauche israélienne et les participants à la «manifestation de la rue Balfour» ont annoncé une mobilisation générale.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Aujourd’hui, le correspondant de Hadashot 13, Aviad Glickman, a dévoilé les termes d’un accord à l’amiable que, selon le journaliste, Mandelblit a soumis pour approbation aux avocats de Netanyahu : le retrait des charges de corruption, la clôture de l’affaire 2000 et la sanction sous la forme de travaux d’intérêt général en échange de la reconnaissance du chef de l’opposition dans un délit de corruption plus léger : violation de la confiance du public. Guy Peleg de Hadashot 12 rapporte des informations similaires. Selon les rumeurs, Netanyahu est prêt à accepter, mais cherche des moyens d’éviter le « kalon » (stigmatisation honteuse) – par exemple, selon le modèle d’Arie Deri, au prix d’un retrait temporaire de la politique.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

Glikman et Baruch Kra ont également rapporté que les négociations avec les avocats de Netanyahu ont été menées par Mandelblit derrière le bureau du procureur, le conseiller juridique ne les a signalées qu’aujourd’hui, et le bureau du procureur est extrêmement mécontent des conditions offertes par Netanyahu.

La gauche semble plus inquiète par le fait de ne pas placer Bibi en prison, bien plus que les terres du Néguev abandonnés aux bédouins ou à une épidémie qui emporte tout le pays dans le couloirs des hôpitaux surchargés occupés à sauver des vies…En effet, le segment hébreu de Twitter, le hashtag le plus populaire aujourd’hui chez la gauche israélienne est « #Pas d’accord avec Netanyahu ». Les militants qui se disent « anti-corruption » écrivent que les manifestations de l’année dernière « semblent être une réunion de comité de maison à trois étages ou un » jardin d’enfants « par rapport à la vague de protestations qui augmenterait si » Mandelblit cousait un gilet de sauvetage à Netanyahu « .

Publicité 

L’ancien Premier ministre a nié pendant des années la possibilité que des accusations criminelles soient portées contre lui (« Rien ne se passera, parce que rien ne s’est passé »), puis a annoncé que toutes ses « affaires cousues » s’effondreraient ou même s’effondreraient devant le tribunal. Ce qui semble se dérouler aujourd’hui.

Maintenant, quand il est devenu connu que Netanyahu ne compte pas sur un acquittement complet et est prêt à plaider coupable de crimes de corruption, ses fidèles alliés « stigmatisent » la direction du bureau du procureur – comme si Netanyahu avait été acquitté par le tribunal. Le député Galit Distal-Adbaryan, « principal bibiste » du Likoud, a déjà déclaré « kalon » à tout le monde – du bureau du procureur, la police et Mandelblit aux médias et « un coup d’État réussi ».

La première manifestation sur la place Goren à Petah Tikva, devant le domicile du conseiller juridique Mandelblit, est prévue samedi soir. Le procureur ne semble plus être « l’ami » des gauchistes …

Le vice-ministre de l’Economie Yair Golan (Meretz) a déclaré que l’accord avec l’abandon du « kalon » est inacceptable. « Vous ne pouvez pas faire de compromis sur la question de Kalon. Vous ne pouvez pas faire de compromis sur une enquête sous-marine. Vous ne pouvez pas faire de compromis sur l’affaire 2000. En ce qui concerne Netanyahu, vous ne pouvez pas faire de compromis », a-t-il tweeté.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦