La police approche de la fin d’une enquête sur le meurtre de Nissim Sheetrit

Meurtre et disparition : La détention de l’un des principaux suspects de l’affaire, qui est un proche du chef de la communauté « Shuvu Banim », Eliezer Berland, a été prolongée aujourd’hui (dimanche) jusqu’à jeudi. Le juge a déclaré lors de l’audience que la police atteindrait demain la fin de l’affaire du meurtre de Nissim Sheetrit. Quant au suspect, le juge a noté que les soupçons à son encontre ne se sont pas renforcés, mais sont suffisamment forts pour justifier une prolongation de la détention.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

Lors de l’interrogatoire du suspect, qui est impliqué dans le meurtre et la disparition de Nissim Sheetrit et Avi Edri il y a environ 30 ans, un enregistrement a été diffusé dans lequel, selon la police, il s’incrimine et dit que Berland a donné l’ordre . La police allègue que Berland a servi de répartiteur et a donné les instructions aux ravisseurs et aux meurtriers, mais qu’il n’était pas présent au moment des faits.

Lors d’une audience tenue la semaine dernière, la police a affirmé que le maire, qui était interrogé sur des soupçons d’implication dans l’affaire était présent lors du meurtre d’Avi Edri. La police a en outre affirmé qu’il avait agi avec d’autres et qu’ensemble, ils avaient mené au meurtre. Selon des témoignages, le maire était déguisé en femme et conduisait le véhicule qui a conduit Edri, qui le suivait, sur les lieux du meurtre dans la forêt de Ramot – où d’autres personnes impliquées étaient également présentes. Eliezer Berland a ordonné la castration d’Edry, les personnes impliquées l’ont battu vigoureusement et il est mort. Il a alors été signalé qu’il y avait eu un « accident de travail ».

Publicité 

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦