Le journaliste et commentateur des affaires arabes Zvi Yehezkeli, a abordé ce matin (vendredi) dans le programme de Nissim Mishal sur 103 FM le retrait des États Unis de la Syrie, faisant valoir que « Trump a quitté la Syrie et a abandonné, devenant le perdant ». Il a également critiqué la décision d’Israël de ne pas tuer le président syrien Bashar Assad, affirmant que « c’est une erreur historique ».

« Je ne comprends pas vraiment la sécurité dans ce monde, car Trump a non seulement fui, il a abandonné la Syrie et a transformé les Etats-Unis en perdant. Et pourquoi est-ce si terrible ? Parce qu’il montre à tout le monde qu’il n’est pas venu faire vraiment les choses et ne s’est pas vraiment battu. Trump dit qu’il n’y a que du sable en Syrie ? Juste du sable ? C’est pourquoi Poutine est en Syrie ? Notre problème au Moyen-Orient est que, même si nous aimons louer les relations entre Trump et Netanyahu, nous réalisons soudain qu’il ne se soucie de rien. « 

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« Après 8 ans de révolte israélo-syrienne, il y a eu une grande opportunité ici, et c’est la guerre la plus cruelle qu’il y a eu depuis la Seconde Guerre mondiale, et le monde arabe rouvre aujourd’hui des ambassades à Damas. Nous avons l’Iran comme voisin et tout accord le séparant de la frontière est irréalisable. Aujourd’hui, l’Iran contrôle la Syrie. »

« Une source israélienne a déclaré à l’un des journaux occidentaux que nous aurions pu liquider Assad sans le vouloir, et qu’Israël a fait une grave erreur lorsqu’elle ne l’a pas fait. En Israël, il existait une théorie selon laquelle nous ne pouvons le rater et finalement il a été décidé de ne pas le tuer. Et la nouvelle menace de Daesh ne fera que se renforcer et dans quelques mois, les alertes sur le Golan recommenceront, avec de préférence une Syrie contrôlé par les sunnites plutôt qu’une Syrie contrôlé par les Iraniens…

Pour rappel, Zvi Yehezkeli a fait le buzz en France, après se faire passer pour un musulman, car convaincu que l’Islam politique œuvre à la conquête de l’Occident et de la France en particulier, ce journaliste de la télévision israélienne a réalisé « Sous fausse identité : le djihad silencieux », diffusé en mars dernier et en prime time sur Aroutz 10. Scénarisée comme un film d’espionnage, son enquête en cinq épisodes a fait un carton d’audience, évidemment. Expliquer aux téléspectateurs israéliens que la « naïveté » supposée des Européens laisse le champ libre au dawa, la stratégie de conquête des cœurs et des esprits par les Frères musulmans, c’est en effet prêcher des convaincus. Parfait arabophone et bardé de caméras cachées, Zvi Yehezkeli s’est métamorphosé en Abou Hamza, riche commerçant jordanien désireux de soutenir financièrement la « cause » dans les banlieues françaises…

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !