Le commandant qui a bousculé un gauchiste sera puni : « Il n’y aura plus personne pour se battre, réveillez-vous »

Le commandant qui a bousculé un gauchiste sera puni : « Il n’y aura plus personne pour se battre, réveillez-vous »

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Un porte-parole de Tsahal a publié une déclaration officielle dans laquelle ils ont décidé que l’officier qui a poussé un militant de gauche qui a attaqué nos forces de Tsahal et bloqué la route vers la localité d’Abigail, serait réprimandé .

Comme vous vous en souvenez peut-être, le directeur du « Lycée » de Tel-Aviv, Ram Cohen, a publié un message sur Facebook dans lequel des déclarations dures ont été faites contre nos forces de Tsahal. Entre autres, il est écrit que : « Tsahal est un cancer qui imprègne notre corps », « ils devraient être jugés à La Haye ». De plus, le directeur de lycée a fait une comparaison entre eux et les nazis et a déclaré que nos combattants faisaient un «nettoyage ethnique».

🟦 ANNONCE 🟦

Pendant ce temps, une tempête sur Internet de la part des gens de droite a débuté suite à la décision de Tsahal.

Publicité 

Le mouvement If You Will a déclaré en réponse à la réprimande du commandant à un officier qui a été accusé de violence d’extrême contre un gauchiste : « Honte et honte. Même devant les militants d’extrême gauche, vous ne soutenez pas les combattants et les réprimandez, devrions nous continuer à nous battre pour Tsahal et pour nos combattants jusqu’à ce qu’ils les (les gauchistes) laissent gagner. »

Le député Ben Gvir en réponse à la réprimande du militaire agressé : « C’est un nouvel échec de Tsahal qui ne soutient pas ses soldats qui sont attaqués tous les jours. Honte à vous. Si nous ne soutenons pas nos soldats, il n’y aura plus personne pour combattre. Réveiller-vous .  »

Shai Glick, PDG de B’Tselem, a déclaré : « Au lieu que Tsahal s’assure d’émettre des ordres d’expulsion pour les anarchistes qui nuisent et mettent en danger des vies à plusieurs reprises, Tsahal punit à nouveau le S.G. « Le commandant en chef émet des dizaines d’ordres de déportation aux Juifs vivant en Judée et en Samarie. »

Gilad Ach, PDG de l’organisation « Up to Here » en référence à la réprimande attendue de l’officier de Tsahal : « Malheureusement, la réprimande attendue de l’officier révèle une profonde confusion des valeurs qui a pénétré l’armée.

Au lieu de renverser les anarchistes qui se révoltent dans la zone C et perturbent la vie des habitants de Judée-Samarie, Tsahal préfère accuser les combattants sur le terrain, en l’occurrence l’officier qui cherchait à protéger ses soldats face à l’émeute et aux attaques.

« Le moment est venu pour eux d’arrêter de cibler les soldats de Tsahal. L’évidence est que les chefs de l’armée devraient plus tot soutenir les combattants face aux attaques palestiniennes et anarchistes qui ont lieu chaque jour dans le pays.

 
🟦 ANNONCE 🟦