Reuters

Le gouvernement libanais a relevé mardi le prix d’un pain de 900 grammes à 2 000 livres (1.18 €) par rapport à son prix d’avant la crise d’octobre de 1 500 livres (0.89€) lors de la première augmentation de prix en huit ans.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La livre sterling, qui est officiellement fixée à 1 500 dollars, a perdu plus de 80% de sa valeur depuis octobre et se négocie désormais à près de 9 000 dollars sur le marché noir après de fortes baisses ces derniers jours.

Depuis octobre, le Liban traverse une crise financière qui a vu la fermeture des entreprises et la flambée des prix et du chômage.

La crise est considérée comme la pire menace pour sa stabilité depuis la guerre civile de 1975-90.

Le pays lourdement endetté a maintenu une parité officielle de 1 507,5 dollars, mais les dollars à ce niveau ont été rationnés exclusivement pour les importations de carburant, de médicaments et de blé.

 

Ces derniers jours, il y a eu de longues files d’attente dans les boulangeries, les propriétaires de fours ayant cessé de vendre leur pain aux magasins, se plaignant que leurs coûts de production avaient grimpé en flèche en raison de la dépréciation rapide de la valeur de la livre.

Les boulangeries ont également menacé d’arrêter la distribution de pain, affirmant qu’elles perdaient de l’argent.

Le pain est un aliment de base pour la majorité de la population du Moyen-Orient.

 

Ali Ibrahim, le chef de l’Association libanaise des fours, a déclaré à la chaîne de télévision libanaise LBC TV que la décision aurait dû « être prise il y a un certain temps ».

La crise du pain a déclenché de nouvelles manifestations anti-gouvernementales samedi et dimanche alors que les manifestants bloquaient les principales autoroutes à travers le pays.

Des manifestants en colère sont de nouveau descendus dans la rue mardi au cœur de la capitale Beyrouth, paralysant la circulation lors de manifestations sporadiques face à la détérioration des conditions de vie.

Entre temps, l’armée libanaise a mis au rebut la viande de tous les repas qu’elle offre aux soldats en service alors que les prix des denrées alimentaires montent en flèche en raison de l’aggravation de la crise économique, ont annoncé mardi les médias.

Les prix des denrées alimentaires ont grimpé d’au moins 72% depuis l’automne, selon l’Association non gouvernementale de protection des consommateurs.

Les prix devraient continuer de grimper alors que la monnaie continue de plonger.

L’armée libanaise a « complètement mis au rebut la viande des repas offerts aux soldats pendant qu’ils sont en service », a déclaré l’agence de presse nationale, citant la crise économique.

Certains des lecteurs me disent qu'ils ne recoivent plus les notifications d'Infos Israel News et des autres sites comme Rak Be Israel ou CQVC, je vous ai fait cette petite vidéo pour vous aider à faire revenir les notifications de façon très simple ! 🙂 Bonne journée à tous !    



 
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr