Le ministère israélien des Affaires étrangères met en garde contre les voyages au Kazakhstan. Que se passe-t-il là-bas ?

Le ministère israélien des Affaires étrangères a officiellement mis en garde les citoyens contre les voyages au Kazakhstan et a exhorté les habitants de ce pays à être plus prudents.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Il n’y a pas d’informations plus ou moins fiables sur ce qui se passe dans le pays. Les autorités kazakhes ont déclaré l’état d’urgence dans tout le pays, coupé Internet, qualifié les manifestants de « terroristes », abattu des « dizaines » de manifestants qui avaient pris d’assaut les commissariats d’Alma-Ata et demandé l’aide de Moscou pour réprimer une émeute populaire dans le cadre de l’OTSC – un accord sur la sécurité collective entre la Russie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, la Biélorussie et l’Arménie.

Dans la matinée, les autorités kazakhes ont annoncé le rétablissement de l’ordre dans le pays, englouti par les manifestations, et que 26 « criminels » avaient été tués.

En fait, il y a beaucoup plus de manifestants tués, selon des observateurs indépendants, une centaine. A Almaty, un journaliste a également été tué hier, alors qu’il se rendait sur les lieux des événements au sein d’une équipe de tournage. La deuxième personne dans la voiture a été blessée. L’aéroport Almaty ne fonctionne pas encore, les troubles se poursuivent dans la ville et tous les « casques bleus » de Russie, d’Arménie, de Biélorussie et du Kirghizistan y sont concentrés.

Vidéo : Les victimes des manifestations

L’aéroport d’Almaty a cessé d’accepter les vols « en raison du manque d’Internet ». Les compagnies aériennes internationales ont suspendu leurs vols vers le Kazakhstan. Jeudi soir, selon un correspondant local de la BBC, les tirs ont repris dans la capitale du Kazakhstan – un journaliste entend « des tirs et des explosions » dans le centre-ville, « à en juger par les bruits, il y a un vrai combat ». Les autorités kazakhes qualifient leurs actions d’         « opération antiterroriste ».

Les chaînes de télévision russes ont montré jeudi l’envoi d’unités aéroportées au Kazakhstan. La Biélorussie a également annoncé l’envoi de « casques bleus ». Zhirinovsky a déjà déclaré le Kazakhstan un État « artificiel et fragile », qui, « comme l’Ukraine », peut s’effondrer – de sorte que la partie nord « retourne à la Russie ».

Le soulèvement populaire au Kazakhstan a été déclenché par une forte augmentation du prix du gaz liquéfié, qui est largement utilisé comme carburant pour les véhicules. Selon des témoins oculaires, dans les premiers jours, les manifestations de masse étaient pacifiques et les forces spéciales de la police « sont passées du côté du peuple », mais le 5 janvier, des groupes d’« islamistes » sont apparus qui ont commencé à briser des centres commerciaux et à détruire des propriétés en criant « Allahu Akbar ». Dans la description des médias russes, l’État voisin a fait l’objet d’une attaque bien préparée par des « forces déstabilisatrices » dirigées depuis Washington.

Des « experts indépendants » en Russie et en Biélorussie ont déclaré les événements au Kazakhstan « une frappe américaine préventive » à la veille des pourparlers à venir avec la Russie. La porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a qualifié ces affirmations de « folle ».

« Nous avons entendu un certain nombre de déclarations russes insensées selon lesquelles les États-Unis sont derrière tout cela. Je profite de cette occasion pour souligner qu’elles sont complètement fausses et font partie des instructions de désinformation russes standard. Nous avons vu beaucoup de cela ces dernières années », a déclaré Psaki.

Vidéo : Une voiture fonce sur les policiers au milieu des émeutes

Avant la fermeture d’Internet, des voix authentiques du Kazakhstan se frayaient un chemin sur les réseaux sociaux. Un habitant d’Alma-Ata a supplié « de nous protéger sur Internet de la propagande des médias russes » et de transmettre à tous ceux qui lisent en russe :

« C’est un mouvement politique, pas nationaliste. Nous ne touchons personne sur la base de l’ethnicité, tous les jeunes sont dans la rue juste pour renverser la dictature. A votre avis, pour quelle autre raison devraient-ils s’emparer des bâtiments administratifs et démolir la statue de Nazarbayev ? Parce que ce sont les signes des Russes ? »

 



Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.



SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)

   

🟦 ANNONCE 🟦