Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a réagit ce dimanche à une manifestation du public arabe contre la loi nationale sur la place Rabin, au cours de laquelle des dizaines de drapeaux palestiniens ont été hissés. « Hier, nous avons reçu des preuves sans équivoque de défiance contre l’existence de l’Etat d’Israël et la nécessité de la loi nationale », a déclaré Netanyahu lors du forum des dirigeants de la coalition.

Netanyahu a critiqué la manifestation, à laquelle ont participé des dizaines de milliers d’Arabes, ainsi que des représentants de la communauté juive, demandant l’annulation de la loi fondamentale. En dépit de la demande des organisateurs de s’abstenir de provocations, les cris d’appel à tuer des Juifs « en esprit et en sang, la Palestine sera rachetée » et « les shahids marcheront à Jérusalem avec des millions » ont été entendus.

« Nous avons vu les drapeaux de l’OLP voler au cœur de Tel-Aviv », a accusé Netanyahu. « Nous avons entendu les appels : » Dans le sang et le feu, nous rachèterons la Palestine « . Beaucoup de manifestants veulent annuler la loi du retour. Ils veulent annuler l’hymne. Ils veulent plier notre drapeau. Ils veulent annuler Israël en tant qu’État-nation du peuple juif et en faire un État israélo-palestinien. « 

 

Netanyahu a ajouté : « C’est précisément pourquoi nous avons adopté la loi nationale et Israël est un Etat juif et démocratique, et les droits de ses citoyens sont bien ancrés dans les lois fondamentales et autres lois. Le peuple juif, a adopté cette loi et nous respecterons cette loi « .

La ministre de la Culture, Miri Regev, a également protesté contre les drapeaux palestiniens sur la place Rabin. « Je vais me tourner vers le procureur général, il ne peut y avoir de situation au centre de Tel-Aviv en brandissant des drapeaux palestiniens », a déclaré Regev.  » Rabin se retourne dans sa tombe s’il a vu ce qui est arrivé à la place Rabin. »

Les membres de la Knesset de la liste commune ont répondu ce matin à la critique du lever de drapeau et ont déclaré qu’il ne s’agissait pas d’une menace mais d’un symbole d’égalité. Dans une interview avec la radio de l’armée, le président de la liste commune, Ayman Odeh, a appelé les citoyens israéliens à accepter les Arabes palestiniens tels qu’ils sont. « Nous sommes des Arabes et nous devons intérioriser cela. Nous avons notre culture, notre patrimoine et notre histoire », a-t-il déclaré.

 

En réponse à des affirmations sur des drapeaux palestiniens et « Nous rachèterons la Palestine » dans le sang et dans le sang, le député Odeh a précisé que dans chaque manifestation on peut chercher les plus extrêmes, mais l’esprit de la manifestation est important. « 30 000 personnes qui se sont précipitées sur la place Rabin pour exprimer une position légitime et juste pour un Etat égal et civil pour tous, qui est au centre de toutes les préoccupations du monde », a-t-il souligné.

Le député Ahmad Tibi a également dit : « Ce drapeau n’est pas le drapeau de l’OLP ou de l’Autorité palestinienne. C’est le drapeau du peuple palestinien partout dans le monde. Les Arabes ici font partie du peuple palestinien d’une part et des citoyens inégaux en Israël. La manifestation de dizaines de milliers de citoyens arabes à qui des milliers de Juifs se sont joints, exigeant l’annulation de la loi de supériorité juive, et l’infériorité des citoyens arabes. « 

La député Hanin Zoabi a attaqué ; « Agiter des drapeaux palestiniens est le message d’égalité des citoyens arabes qui insistent sur le fait d’envoyer à ce moment un drapeau palestinien et deux messages – il n’y a pas d’égalité des citoyens sans nationalité égale et annulez la loi. »

 



 
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr

4 COMMENTS

  1. Je me demande si des juifs manifestaient dans une capitale d un pays musulman avec le drapeau
    Israélien ce qui se passerait ? Suis je, bête, la question ne se pose pas car il n y a plus de juifs sans les pays musulmans..À moins que les juifs qui manifestaient également ne veuillent aller vivre dans un de ces pays . Il me semble que personne ne les retient .Pourquoi restent ils dans un pays qu’ils n aiment pas ou qui ne leur convient pas .?

  2. Israël dans cette configuration fasciste est vouée à imploser votre droite religieuse votre folie vous empêche de discerner la réalité sans un retour aux frontières de 67 et le partage de Jérusalem il n y aura pas d état palestinien et vous finirez comme l Afrique du Sud….deux état deux peuples et la paix reviendra….

  3. Ce qui est certain c’est que même la gauche et les druzes se sont démarqués de cette manifestation honteuse où les drapeaux jordaniens (le drapeau soit disant palestinien n’est rien d’autre que celui de la Jordanie) n’avaient rien à faire là.
    Sans compter les appels au meurtre des juifs qui discréditent totalement ces « manifestants ».

  4. NETANYAHOU SEME LA HAINE ET LA DISCORDE EN INTERPRETANT DE FAUSSE FACON LES SLOGANS …. COMME IL L ‘ FAIT POUR L’IRAN QUI A DIT «  » SI VOUS NOUS ATTAQUEZ NOUS EFFACERONS ISRAEL DE LA CARTE  » ;si vous nous attaquez ;;;; NETANYAHOU A DELIBEREMMENT oublie la phrase principale comme toujours !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.