Le Président Herzog a allumé une bougie dans le Caveau des Patriarches : « c’est la reconnaissance de notre lien avec Hébron au-dessus de toute controverse »

Hier soir (dimanche), le président Yitzhak Herzog a allumé la première bougie de Hanoucca dans le Caveau des Patriarches. Sur fond de vives critiques d’organisations de gauche et de responsables palestiniens au sujet de sa visite dans cet endroit important pour tous les juifs du monde, Herzog a déclaré que « la reconnaissance de notre affinité pour Hébron doit être avant tout polémique ». Avant cela, son bureau a distribué un dossier documentant les visites des premiers ministres et des présidents précédents à Hébron . Ynet a diffusé en direct la déclaration du président.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« Mes frères et sœurs, même aujourd’hui, avec toute la complexité, et je n’ignore pas un instant la complexité – le lien historique du peuple juif avec Hébron, le Caveau des Patriarches, l’héritage des mères et des pères n’est pas en doute », a déclaré Herzog. « La reconnaissance de cette affinité doit être avant toute polémique.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

Le président a ajouté : « Alors que nous nous unissons autour de la merveilleuse lumière des bougies de Hanoukka, il est important que nous appelions à respecter l’État israélien et ses principes, à écouter davantage, à respecter les différents, à construire un pont et un autre pont pour préserver notre unité, bien sûr sans blesser chaque individu et communauté, leurs opinions et leurs croyances.

« Nous ne serons pas d’accord sur tout, mais nous nous souviendrons toujours que ‘les fils d’un seul homme sont enterrés ici’. Nous avons tous des racines communes qui sortent de cette grotte et condamnons toutes les nuances et tous les types de haine et de violence. Je souhaite à tous d’éclairer nos maisons d’une grande lumière et de bannir les ténèbres.  »

Publicité 

La visite d’Herzog au Caveau des Patriarches a suscité des protestations de la part des gauchistes , notamment des membres de la Knesset du parti Meretz qui ont été indignés par la décision d’allumer une bougie dans les territoires de Judée et de Samarie. La visite d’Herzog au Caveau des Patriarches s’est accompagnée d’une manifestation de protestation d’organisations de gauche intitulée «

Avant la visite d’Herzog au Caveau des Patriarches, des dizaines de manifestants se sont rassemblés à l’entrée de Kiryat Arba, et selon eux, la police les a empêchés d’entrer et de manifester près du Caveau des Patriarches, en utilisant le même ordre militaire. Le mouvement Peace Now a déclaré : « Pendant que le président allume une bougie avec Baruch Marzel, les forces de sécurité empêchaient les citoyens respectueux des lois d’exercer leur droit de manifester.

Auparavant, « Peace Now » avait condamné la participation d’Herzog à un événement au Caveau des Patriarches : « La colonie d’Hébron est le visage le plus laid du contrôle israélien des territoires. Il est inconcevable que le président, qui est censé être une figure unificatrice , choisit cet endroit « Nous atteindrons Hébron et indiquerons clairement à Herzog que nous ne nous opposerons pas à sa tentative transparente de flatter le camp de droite, et nous ne lui permettrons pas de normaliser les idées extrémistes des colons ».

Le chef du conseil de Kiryat Arba, Eliyahu Libman, a quant à lui salué Herzog avant d’allumer la première bougie et a déclaré : « Nous sommes ravis d’accueillir le président de la ville d’Hébron. Le fait est qu’environ un million de personnes viennent ici durant l’année, nous continuerons à tenir la place avec force et héroïsme, même si malheureusement il y a peu de gens qui n’en veulent pas, les manifestations d’extrême gauche ne nous influencent pas.

Le député du Meretz Musi Raz a également critiqué la décision d’Herzog : « Le président devrait être une figure unificatrice. Le contrôle d’Hébron en général et des territoires occupés en particulier fait l’objet d’une vive controverse politique. De toutes les colonies, la colonie d’Hébron autour du Caveau des Patriarches est le plus scandaleux.  »

Herzog, il faut le noter, n’est pas le premier président à rendre visite à la communauté juive d’Hébron. L’ancien président Reuven Rivlin s’y est également rendu et a inauguré un musée . La grand-mère d’Herzog a été grièvement blessée lors des événements d’Hébron et, lorsqu’il a pris ses fonctions, il a déclaré qu’il serait le président de tout le monde et qu’il serait partout. C’est ainsi qu’il a visité Kfar Qassem, le paysage de Galilée, Jérusalem, Taibeh et plus encore. Dans son discours inaugural, Herzog a déclaré qu’il donnerait l’expression à toutes les sections du peuple – droite et gauche, ultra-orthodoxes et laïcs, Arabes et Juifs, nouveaux et anciens immigrants.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦