Le président israélien Herzog et le ministre de la Justice Levin ont annoncé aujourd’hui une large amnistie à l’occasion du Jour de l’Indépendance et en relation avec la longue guerre dans le nord et le sud d’Israël. Un communiqué de presse du Bureau du Président indique qu’au cours des dernières années, lors des guerres, les présidents et les ministres de la Justice ont jugé nécessaire de procéder à des amnisties plus larges et de toutes sortes que d’habitude, afin de faciliter la vie des citoyens pendant les périodes d’épreuve.

Il est notamment proposé de supprimer les casiers judiciaires (enregistrements criminels – mirsham plili) des réservistes qui ont servi dans l’armée lors de l’opération Iron Swords.

La commission examinera le cas de ces réservistes s’ils ont servi un total de 90 jours après le 7 octobre ou au moins 120 jours au cours des trois années précédentes. Cela ne s’applique pas aux condamnations auxquelles ils ont été condamnés par des tribunaux militaires. Quelques conditions supplémentaires – au moins 3 ans doivent s’écouler après la peine et au moins 5 ans après la fin de la peine, et cette dernière ne doit pas dépasser 18 mois. Il ne devrait y avoir aucune probation ni perte de permis de conduire.

La commission n’examinera pas les affaires impliquant des crimes contre la sécurité nationale, des meurtres, des crimes sexuels, des crimes contre des mineurs ou des membres de la famille, ou des infractions au code de la route.

Un autre article de l’amnistie est un assouplissement dans l’examen des cas de condamnés par la commission de libération anticipée. Il a été décidé d’accélérer la procédure d’examen des cas des condamnés proches parents des personnes tuées lors de la guerre ou des attaques terroristes du 7 octobre jusqu’à la fin des hostilités. De tels cas seront examinés à titre extraordinaire si les personnes condamnées ont purgé au moins la moitié de leur peine. Une autre catégorie de ces « bénéficiaires » sont les prisonniers souffrant de maladies dangereuses ou de graves limitations physiques ou mentales. La liste comprend également les détenus de plus de 65 ans et les parents d’enfants dont la garde a été confiée à un non-parent.

Les personnes qui ont été condamnées pour la première fois à une peine allant jusqu’à 3 ans et qui ont purgé un tiers de leur peine, ainsi que celles qui ont apporté une contribution particulière à assurer la sécurité de l’État, peuvent compter sur une considération extraordinaire. Et ici, les personnes condamnées en vertu d’articles liés à la sécurité de l’État et par les tribunaux militaires ne seront pas concernées par l’amnistie.

La politique d’assouplissement des amendes imposées aux conscrits et aux réservistes, aux familles qui ont perdu des êtres chers, aux évacués et à ceux dont la maison a été endommagée pendant la guerre se poursuivra. Les amendes liées aux infractions aux règles de construction resteront en vigueur. Les demandes d’annulation d’amendes peuvent être déposées jusqu’au 1er mai 2025. 

 

Connaissez vous notre compte Instagram avec des vidéos et images en l'honneur de notre beau pays Israel ?

Pas encore ?

Venez nous rejoindre sur INSTAGRAM : https://www.instagram.com/infosisraelnews/

Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/