La Commission de conciliation de la Knesset n’a pas approuvé le projet de loi sur les caméras vidéo en première lecture en plénière : 12 personnes ont voté «pour» et 12 autres «contre». Un représentant du NDI a voté contre et Roy Volkman de Koulanu ne s’est pas présenté à la réunion.

La commission s’est réunie en mode d’urgence afin de voter pour la procédure accélérée d’approbation du projet de loi. En temps normal, il faut 45 jours pour passer d’une discussion en commission à un vote en séance plénière à la Knesset. Le Likoud voulait voter en première lecture aujourd’hui.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Dafna Liel, observatrice politique pour ITV Channel 12, écrit que le Likoud a décidé de prendre du recul et de proposer une version de compromis du projet de loi. David Bitan, député du Likoud, et le juge Hanan Meltzer, président de la CEC, en parleront aujourd’hui.

Un peu plus tôt, le dirigeant du NDI avait averti qu’il ne soutiendrait pas l’initiative législative du Likoud. Avigdor Lieberman a déclaré dans la matinée qu’il avait décidé de voter contre le projet de loi tel que proposé.

«Ceci est une proposition pour perturber l’élection. « Nous avons été choqués lorsque nous avons lu ce projet de loi pour la première fois », a déclaré Lieberman aux journalistes. « Il n’est pas possible que la police personnelle de Netanyahu supervise l’élection. »

«En principe, nous soutenons l’observation des élections, mais dans tous les lieux de manière égale et sous la direction d’un organisme approuvé par l’État. Lorsque nous avons lu le texte de loi, nous avons compris que nous parlions de tricheries lors d’élections. ”

Il a réitéré sa thèse selon laquelle le Likoud et la «Liste unifiée» coordonnent leurs actions et que seuls le Likoud et les partis arabes bénéficieront d’un tel contrôle. «La NDI nécessite l’installation de caméras dans tous les bureaux de vote de tous les secteurs. Netanyahu a besoin de surveillance et veut envoyer ses observateurs … Il est clair que son objectif est de perturber le déroulement normal des élections. Son but est de détourner l’attention. Imaginez ce qui se passera si Otsma Yehudit envoie des observateurs à Umm al-Fahm et que MERETS et la liste unifiée sont à Kiryat Arba ..

Rappelons qu’il y a deux jours, Lieberman a promis de soutenir la loi sur les caméras vidéo dans les bureaux de vote. «Nous soutenons cette loi et ne fixons jamais de conditions. En même temps, nous soulèverons la question du jour férié le jour du scrutin. Depuis que nous adoptons la loi sur les caméras, il est possible de clarifier la question du jour de congé: il est nécessaire de veiller à ce que seul celui qui a voté obtienne le jour de congé », a déclaré Lieberman samedi dernier.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !