L’armée israélienne a reconnu qu’un policier du Hamas avait été tué par erreur à la barrière de sécurité. Ce matin, les soldats ont tiré sur deux hommes qui se trouvaient à proximité de la barrière de séparation dans le nord de la bande de Gaza. L’un d’entre eux, Ahmad Sabri al-Adham, 28 ans, de Jebalia, a été blessé à la jambe et est décédé des suites d’une perte de sang.

Il ressort de l’enquête de Tsahal que plusieurs Palestiniens se sont approchés de la frontière israélienne dans la matinée et que le combattant des garde-frontières du Hamas a apparemment tenté de les détourner de la barrière. Les soldats israéliens ont pris Ahmad Sabri al-Adham pour un terroriste armé, ont ouvert le feu sur lui et l’ont blessé.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

«Dans la matinée, les soldats ont remarqué plusieurs Palestiniens dans le secteur de la barrière de sécurité. Il s’est avéré que le combattant des forces de dissuasion du Hamas dans la région frontalière s’est déplacé après deux Palestiniens. Puis il s’est avéré que les soldats l’avaient pris par erreur pour un terroriste », a déclaré le porte-parole.

Le service de presse de l’armée israélienne a signalé un «malentendu» dont les résultats dans l’armée sont considérés comme «négatifs». Un message similaire reconnaissant une erreur a été transmis au Hamas.

L’armée souligne que l’unité, dont les soldats ont ouvert le feu, sert récemment à la frontière avec Gaza. Il s’agit d’une compagnie de la division Golani, qui a changé la division de la brigade Nahal il y a une semaine.

Au sein de Tsahal, ils craignent que cet incident rompe le calme fragile instauré à la frontière avec Gaza. Hier, l’armée a publié des données selon lesquelles les incendies criminels à l’aide de balles combustibles dans le Néguev occidental ont presque disparu.

Après l’incident, la branche militaire du Hamas a publié une déclaration menaçante selon laquelle « la mort d’un combattant ne passera pas impunément et que l’ennemi israélien en répondra ».

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !