Crédit photo: Gila Ron Sa'ada

Moins de 24 heures après une demande du Conseil régional du Golan, des centaines d’Israéliens à travers Israël se sont portés volontaires pour apporter des sacs à surprises aux enfants réfugiés syriens vivant à la frontière du Golan.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Un sac de surprises peut rendre heureux des enfants, d’autant plus si cet enfant est un réfugié fuyant les atrocités de la guerre civile syrienne.

Dimanche, le Conseil régional du Golan a demandé aux habitants de préparer de petits sacs contenant des fournitures « qui fourniraient aux enfants syriens un moment d’innocence et de joie ».

« Nous aimerions que les familles du Golan préparent de petits sacs pour les enfants syriens avec des petits jouets, des crayons et des bonbons », peut-on lire dans le message envoyé par le conseil.

En moins de 24 heures, le message est devenu viral, non seulement dans le Golan, mais partout en Israël, et des centaines de personnes se sont portées volontaires pour apporter des sacs à surprises à Tel Aviv, Jérusalem, Ramat Gan et ailleurs.

« Ils sont nos voisins. Tous les parents savent qu’un petit cadeau peut faire sourire un enfant et nous voulons faire sourire les enfants syriens », a déclaré Dalia Amos, porte-parole du Conseil régional du Golan, à Tazpit Press Service (TPS).

Se référant à l’opération de vendredi dernier pour transférer des tonnes de nourriture, de matériel médical, de tentes et de vêtements aux réfugiés syriens fuyant les combats dans le sud du pays – avec l’avertissement sévère qu’il ne les laisserait pas entrer en Israël – Amos a dit : « Tsahal fait un excellent travail en aidant les réfugiés syriens, mais il fournit des besoins immédiats tels que des médicaments, des couvertures et des tentes pour dormir; nous voulons envoyer des cadeaux aux enfants syriens et leur rappeler qu’ils sont des enfants et que les enfants devraient jouer avec des jouets, des jeux et des poupées.  »

L’initiative n’est pas la première organisation du genre. Gila Ron Saada, un habitant de Bnei Yehuda, un moshav dans le sud du Golan, collecte de l’aide humanitaire et des fournitures pour les réfugiés syriens depuis plus d’un an, envoyant les colis à travers la frontière une fois par semaine via Tsahal.

« Je suis en contact avec des volontaires américains qui dirigent une clinique pour les réfugiés syriens à la frontière. Ils me disent de quels approvisionnements les réfugiés ont le plus besoin et j’envoie les demandes sur ma page Facebook », dit-elle à TPS. «Parfois, les réfugiés ont besoin de plus de jouets, parfois de vêtements ou de chaussures, cela dépend de la météo. Nous envoyons beaucoup de vêtements pour les enfants; Je suppose qu’il y a beaucoup d’enfants syriens portant des t-shirts avec des lettres hébraïques maintenant.  »

Dans cette vidéo (d’aujourd’hui) , Tsahal montre d’autres aides de la part des civils israéliens, qui ont cette obligation morale d’envoyer de l’aide humanitaire: « Voici à quoi ressemble l’opération de dons des israéliens pour les camps de réfugiés du Golan syrien » :



Infos-Israel.News (avant Alyaexpress-News) ne vit que de la publicité Google. Nous aimons notre travail, et nous vivons ce conflit dans notre chair car nous sommes à quelques kilomètres de Gaza. Vous aimez notre site et les chiffres de Google Analytics le prouvent. Pour que nous puissions continuer ce chemin ensemble, soutenez nous, chaque mois avec la somme de votre choix (même 5 €).

C'est important et urgent :

POUR UN DON LIBRE 

  • Vous pouvez aider par PAYPAL : cliquezICI
  • Vous pouvez aider par carte bancaire : cliquez ICI 
  • Vous pouvez envoyer un chèque : Alyaexpress-News . 509 TD Netivot 87820 - Israel

Merci à tous. Toute l’équipe de Infos Israel.News.

 D'autres articles sur Infos-israel.news

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.