Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Selon des sources venant des partis Shas et du Likoud, Lieberman veut s’unir avec Shas pour faire bloc contre Yair Lapid. Le président d’Israël Beitenou a décidé de mettre au sol le parti Yesh Atid, et de favoriser les partis religieux pour qu’ils rejoignent la coalition.

Hier, il a attaqué Lapid: «Apparemment, pas besoin de demander où est l’argent, mais comment pouvez-vous devenir premier ministre….C’est la première fois que je vois des gens qui ne pensent pas à l’intérêt du pays, car le fait de s’inquiéter dès le lendemain de l’élection comment devenir le Premier ministre reste préoccupant…j’espère que ce n’est qu’une éclipse temporaire ….. »

Israël Beitenou est contre Yesh Atid, et aujourd’hui, c’est un renversement de situation à laquelle nous faisons face, car la personne qui soutenait l’égalité dans la responsabilité des charges civils en essayant d’éviter un gouvernement avec des Haredim, demande aujourd’hui à ses anciens ennemis de s’unir contre Yair lapid, le fils de Tommy lapid, gauchiste de surcroit.

Le responsable du parti Shas et le Likoud prétendent qu’Israël Beitenou dirigé par Avigdor Lieberman, prépare dans les coulisses un stratège pour en finir avec l’ancien journaliste Yair Lapid.

Selon des sources, les choses ont été dites au cours de conversations privées entre Lieberman et le parti Shas.

Selon les responsables, «Lieberman repousse et persuade Netanyahu, de choisir l’option des orthodoxes pour le prochain gouvernement. »Les efforts de Lieberman sont basés sur trois points :

1- La question de l’égalité de la charge que Yair Lapid cherche à promouvoir.

2- La crainte que l’entrée de Yess Atid empêche Lieberman de reprendre le poste de ministre des Affaires étrangères, en supposant que le Yair Lapid puisse demander ce poste pour lui même.

3- La troisième raison est le nombre de ministres dans le gouvernement. Yesh Atid dirigera un gouvernement de coalition avec un petit plus, par rapport aux ministres qui serviront en dehors du gouvernement. Dans cette situation, il est possible que seuls trois ministres du parti Israël Beitenou rentrent dans le gouvernement, et que ce ne soit pas Lieberman.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a réitéré son appel à un gouvernement d’union large. « Nous sommes à un moment critique de l’Etat d’Israël, où il faut mettre en place un gouvernement d’union nationale, » Netanyahu l’a clairement indiqué lors de la réunion, »la Campagne est terminée, mais le monde continue. Les menaces pour Israël et les défis à venir ne laissent pas de place à la polémique. Nous devons unir nos forces et mettre l’accent sur ce qui nous unit plutôt que de nous séparer »

Les relations tendues entre Yair Lapid et Lieberman n’ont pas commencé depuis ces jours-ci. Pendant la campagne électorale, ils se sont attaqués l’un et l’autre, lorsque Lapid a déclaré que le gouvernement ne va pas s’asseoir à côté de Lieberman.

Hier soir, lors d’une séance plénière spéciale à la Knesset, les membres ont prêté serment, on a aperçu entre Lieberman et Lapid, une poignée de main particulièrement cool. ….

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !