L’île de Dahlak, une île très fréquentée, surtout par Tsahal.

Selon le Washington Post, on apprend par l’auteur David Ignatius que le secrétaire à la Défense, Leon Panetta pense qu’il y a une forte probabilité qu’Israël frappe l’Iran en Mai ou Juin avant que le pays ennemi entre dans ce que les Israéliens décrivent  » une zone d’immunité » : la construction d’une bombe nucléaire.

🟦 ANNONCE 🟦

[intlink id= »430″ type= »page »]INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER [/intlink]

Une attaque imminente

Pour les israéliens, le danger est d’autant plus grave car les iraniens ont stocké suffisamment d’uranium enrichi en profondeur au niveau des installations souterraines pour fabriquer une arme. De plus, Israel redoute que les États-Unis les freinent militairement.

Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou ne veut pas laisser le sort des civils israéliens dans les mains des pays alliés… Un scénario concernant une mini-guerre qui pourrait durer entre cinq jours des frappes israéliennes , logiquement suivie d’une décision de l’ONU pour un cessez-le-feu…

Les îles de l’Érythrée, un tremplin pour les forces de Tsahal

Mais, une autre information qui elle date de plusieurs années mais qui n’en reste pas moins importante de par la situation actuelle est la présence d’une base militaire israélienne sur les îles de l’Érythrée et plus précisément su l’Île de Dahlak.

Pour rappel, suite à l’attaque d’Israël contre le Liban, le quotidien Al-Thawra avait publié un article intéressant ou il avait déclaré qu’Israël avait transféré trois navires de guerre de sa base militaire sur l’île de Dahlak (Erythrée sur la Mer Rouge) pour soutenir ses opérations militaires contre le Liban.

Et d’après des sources officielles , la plus grande base navale de la défense/intelligence en dehors d’Israël se trouve sur l’île de Dahlak.

Un allié caché pour Israël

Ceci fait suite à un accord entre l’Érythrée et Israël signé en 1995. L’Érythrée utilisait des navires de guerre israéliens , un important soutien logistique à partir de cette base navale au cours de son occupation au sein de l’île Hunaish en 1996.

Les sources ont révélé qu’Israël était présent sur les deux îles érythréennes: Dahlak et Fatma. Les déchets nucléaires israéliens se sont accumulés dans ces îles. Israël a également des centres de surveillance sur la mer Rouge pour surveiller le Royaume d’Arabie Saoudite, le Yémen et le Soudan, en plus des mouvements du pétrole.

Un accord entre les deux pays 

Le ministère érythréen des Affaires étrangères a réfuté la présence de toute  base israélienne sur leurs îles. Toutefois, une étude intensive menée par le Centre d’études politiques et stratégiques a publié sur le journal Al-Ahram en Juin 2006, intitulé « Régime Isaias Afeworki, un développement des relations avec Israël, où se trouve des bases militaires israéliennes sur le sol érythréen. Cette nouvelle relation stratégique entre les deux gouvernements a commencé lorsque le président Issayas Afeworki est venu en Israël pour un traitement médical en 1993.

Afewerki avait été transféré à Israël par un avion américain.  Un accord global et inclusif entre les deux pays a été  signé officiellement en Mars 1993 entre le Premier ministre israélien Yitzhak Rabin et le président érythréen Afewerki.

Les motivations de cette alliance

Selon le Centre pour le rapport d’études politiques et stratégiques », Israël a quelques motifs clairs pour établir et améliorer les relations avec l’Érythrée. C’est un choix décidé pour ses zones stratégiques situées dans la Corne de l’Afrique et la mer Rouge.

Des motivations qui peuvent être résumées en deux points:

1- L’importance géostratégique des 360 îles érythréens, en particulier les îles Dahlak et Fatma. Elles sont situées dans la passerelle sud de la mer Rouge qui occupent quelques 1080 km de terre. Les deux îles ont des caractéristiques importantes qui influent sur l’équilibre international et régional de la marine. Les deux îles peuvent également être utilisées pour le stationnement marin et les forces terrestres mais aussi pour surveiller toutes les activités navales dans la région. Israël pense que par le contrôle de ces îles, il pourra éviter toutes tentatives arabes d’imposer un blocus naval sur Israël sous aucun prétexte.

2- Un autre avantage est l’importance de l’emplacement de l’Érythrée au service des stratégies israéliennes dans l’automobile et l’espionnage en Arabie saoudite, le Yémen et le Soudan. Les trois pays ne sont pas les alliés d’Israël. En 1998, le bulletin »Foreign Report » , spécialisé dans les affaires de renseignement, ont rapporté qu’Israël entretient des relations étroites avec intelligentsia d’Éthiopie et l’Érythrée. Le réseau d’espionnage du Mossad a placé ses agents dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, pour un centre de collecte de renseignements et informations.

Le Mossad

Selon l’hebdomadaire britannique, l’Érythrée a permis à Israël de mener des activités très vastes sur l’île de Dahlak, sur la mer Rouge. En raison de la présence des Israéliens sur cette île, le Mossad peut effectuer des opérations de surveillance et recueillir des renseignements importants sur le Yémen et l’Arabie saoudite.

Le bulletin Foreign Report a également déclaré que le Mossad a une station de renseignement très actif  non loin des frontières de l’Érythrée avec le Soudan.

Il faut savoir que depuis ces dernières années, l’Archipel des Dahlak est devenu une destination à la mode chez les milliardaires du Golfe . Ils débarquent en C 130 avec  20 tonnes de matériel de camping, 4X4 et jet-ski. Le président Erythréen accueille avec pragmatisme et empressement tous ces hôtes très intéressants.

Dahlak, le système d’écoute de toutes les transmissions

Mais Dahlak, c’est surtout une île avec des grandes oreilles (NSA pour les USA,Unit 8200 pour Israel,entre autres) qui écoutent toutes les transmissions dans la région.Des amplificateurs d’ecoute qui ressemblent à de grosses paraboles et qui servent à ecouter les transmissions qui font partie du réseau Echelon.

Telegram  


Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !