L’Institut pour la science et la sécurité internationale affirme que l’Iran a peut être enrichit de l’uranium en utilisant la technologie laser israélienne, une activité qu’elle avait précédemment déclarée à l’AIEA, et qu’elle avait cessé d’utiliser en 2003. Mais notez le dernier alinéa de l’histoire….

L’institut affirme que l’Iran continue à se développer grâce à la technologie laser pour l’enrichissement d’uranium. Il note la construction accélérée d’un site où ce type d’enrichissement a été une fois réalisé, et le président Mahmoud Ahmadinejad mentionne lors d’une déclaration en 2010, que l’Iran avait la capacité d’enrichir de l’uranium par séparation isotopique (laser).

Basé en partie sur les images de satellites, l’institut note l’agrandissement de l’installation Ab’ad Lashkar, où des expériences d’enrichissement par laser assisté ont été faites dans le passé. L’installation a été exposée en 2003, et qui a fait plus tard le cas d’une enquête par l’Agence internationale de l’énergie atomique.

L’Iran a plus tard annoncé, qu’il n’avait pas l’intention d’enrichir de l’uranium en utilisant la technologie laser, et les agents de l’ AIEA ont visité l’installation de ladite technologie laser justifiée à des fins civiles. En Février 2010, Ahmadinejad a déclaré que l’Iran allait enrichir l’uranium par centrifugeuses plutôt que lasers, mais l’institut affirme que la question doit être examinée compte tenu du dossier et de fausses déclarations de l’Iran.

L’institut affirme que l’Iran prend des mesures pour dissimuler le lien entre l’établissement Ab’ad Lashkar et d’autres organisations impliquées dans la technologie laser, dont l’une a fait l’objet de sanctions par les Etats-Unis et l’Union européenne.

Publicité 

Le procédé d’enrichissement d’uranium en exposant ses vapeurs à des faisceaux laser a été développée en Israël en 1969 par deux jeunes scientifiques: le professeur Menahem Levin de l’Université de Tel Aviv et le professeur Yeshayahu Nebenzahl. Les deux ont cherché à faire breveter l’invention, mais l’Etat leur a interdit.

Dans tous les cas, les responsables israéliens ont dit ces dernières semaines que le rythme de l’enrichissement dans les centrifugeuses en Iran va passer de 3,5 pour cent à 90 pour cent au-dessus du nécessaire pour une bombe nucléaire. Il est à craindre que dans quelques semaines, l’Iran permettra de surmonter le dernier obstacle à la construction d’une bombe sans avoir besoin de l’intelligence occidentale.

Et Obama ne fait rien …. Sauf qu’il empêche et ne soutient pas Israël…concernant la question nucléaire.

🔊 Abonnez vous à la nouvelle Newsletter !

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE



IMPORTANT 

Facebook nous censure depuis quelques semaines. La solution ? Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News Sans censure, rejoignez moi sur l'application Telegram : https://t.me/infoisraelnews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.