Le journal en langue arabe Asharq Alawsat a rapporté que des officiers de l’armée syrienne qui avaient fait défection samedi à l’opposition avaient découvert des sites de stockage de missiles iraniens et des usines en Syrie. Les officiers ont déclaré au journal que les gardes de la révolution iraniens avaient déplacé leur quartier général de Damas vers les régions montagneuses situées au nord de la capitale, après que plusieurs attaques israéliennes eurent frappé à plusieurs reprises leur siège à Damas.

Les informations sur les sites de stockage de missiles iraniens provenaient du Front de libération nationale, qui comprend environ 150 officiers de l’armée syrienne qui ont fait défection vers l’opposition, dirigés par Fateh Hassoun.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Photographie avec des sites marqués:

L’organisation a documenté l’emplacement de plusieurs sites de missiles balistiques iraniens Fatah-110 à court rayon d’action, ainsi que de sites de missiles Scud de fabrication russe et de missiles Zulfikar capables de frapper des cibles à une distance de 700 km du site de lancement.

L’organisation a également découvert que les missiles antichars iraniens Tupan-1 étaient entreposés sur la base militaire T-4 de Homs, tandis que des entrepôts de roquettes se trouvaient dans le complexe de sécurité syrien situé près de la ville d’Al Safira, dans le nord du pays, à l’est d’Alep et Jab al-Jarah, à l’est de la ville de Selmiyah.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !