L’Ukraine a demandé à Israël de ne pas s’immiscer dans le débat sur la vénération des collaborateurs nazis selon le site JTA.

L’intervention de l’ambassadeur d’Ukraine en Israël, Hennadi Nadolenko, reflète le profond désaccord entre Israël et l’Ukraine sur la question.

Nadolenko a déclaré aux diplomates israéliens que la question était liée aux « affaires internes de la politique ukrainienne » et que les protestations d’Israël à ce sujet étaient « contre-productives », selon le site Jewish.ru .

La semaine dernière, l’ambassadeur d’Israël en Ukraine, Joel Lion, et son homologue polonais Bartosz Cichocki ont écrit aux responsables une lettre ouverte condamnant l’hommage parrainé par le gouvernement à Stepan Bandera et Andryi Melnyk, deux collaborateurs du Troisième Reich.

Tous deux sont intervenus sur le sujet auparavant. En 2018, Lion a protesté contre un acte de vénération antérieur pour Bandera: « Je ne peux pas comprendre comment la glorification de ceux qui sont directement impliqués dans de terribles crimes antisémites contribue à lutter contre l’antisémitisme et la xénophobie », écrit-il.

La vénération des collaborateurs nazis, y compris des assassins de Juifs, est un phénomène croissant en Europe de l’Est, où beaucoup considèrent ces individus comme des héros parce qu’ils se sont battus contre la domination russe.

Cependant, peu de diplomates se sont prononcés contre cette vénération avec autant de force en public.

Rak Be Israel, le top d’Israël !

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Alyaexpress-News 

Ougasheli.com 

🟦 ANNONCE 🟦

   

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.